Signaler

Comment se débarrasser des pissenlits et des pieds de bouton d'or [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 30 sept. 2017 à 11:42 par Marido
Comment se débarrasser des pissenlits et des pieds de bouton d'or qui envahissent nos parterres ?
Utile
+13
plus moins
Revenons au sujet principal de la question "Comment se débarrasser des pissenlits et des pieds de bouton d'or?" et non "que faire avec les pissenlits et les boutons d'or ?"
Donc c'est une question "entretien de son jardin (pelouse)"

A savoir que les pissenlits et boutons d'or sont les pires ennemis (avec les mousses) des pelouses car très difficile à éradiquer, que ce soit de façon "écologique" ou "chimique"
- la méthode de l'arrachage manuel restant la plus écologique
- la méthode chimique étant la plus radicale mais pas forcément la plus dangereuse pour le sol.

Il est évident que arracher le plan (pissenlits et/ou bouton d'or) à la main, doit se faire à la racine
Le pissenlit pousse de façon différente du bouton d'or, qui ce dernier, pousse en rampant tout en s'accrochant au sol avec des micros racines, multipliant d'autant le nombre de nouveaux plants de boutons d'or, détruisant au passage toutes formes de végétations de graminées (la pelouse/gazon étant une graminée et non le pissenlit et bouton d'or qui ne sont pas des graminées)
Pissenlits et boutons d'or sont des plants de terre dite lourde, humide.
En général, on retrouve sur ces meme type de terre de pelouse, une forte proportion de mousse, qui comme pissenlits et autres boutons d'or, canibalise le gazon bien vert des pelouses, jusqu'à leur destructions définitives.

Idéalement pour lutter contre les pissenlits et boutons d'or, c'est d'etre attentif dès le mois de mars (début de l'activation de pousse des pelouses), et d'agir en conséquence (arrachage manuel ou chimique par désherbage sélectif. Le pissenlit et bouton d'or n'étant pas des graminées comme le gazon, un désherbant sélectif est tout à fait approprié sans endommager la pelouse)

Comme on ne traite pas un terrain de 300m² comme un terrain de 2000m², l'arrachage manuel sur une grande surface peut vite devenir une tache impossible, vue la proportion à arracher.

La solution pour venir à bout des pissenlits et boutons d'or, est la meme que pour lutter contre les mousses de la pelouse, à savoir le SULFATE DE FER, qui est le désherbant sélectif par excellence contre ce fléau "pissenlit et bouton d'or" car hormis leur fleur, elle n'apporte aucun intéret au gazon.

Pourquoi parler de mousse alors qu'on parle de pissenlits et boutons d'or ?
Bien parce que le probleme, ou plutot, la solution au probleme est la meme réponse que pour éradiquer la mousse des pelouses, meme traitement, meme symptome (nature du sol identique, ombrage similaire...) meme difficulté à s'en séparer.

Si vous avez peu de pissenlits et boutons d'or à traiter, privilégier fortement l'arrachage manuel.
Sinon procédez par pulvérisation du sulfate de fer (proportion indiquée sur les emballages), après avoir procédé à une tonte de la pelouse, arrosé votre pelouse si le sol n'est pas humide (procédé alors en fin de journée à cet arrosage en fin de journée de préférence) de façon a dissoudre et faire pénétrer le sulfate dans la terre et au coeur de la racine indésirable, (pour rappel c'est sans danger pour les pelouses car se sont des familles de plantes différentes)
C'est un désherbant mais aussi un engrais parfait pour la pelouse car c'est un acide d'ou son aspect écologique qui agira comme un complément azoté au sol.
Le sulfate brulera vos pissenlits, boutons d'or mais aussi les mousses.
Si vous utilisez du sulfate de fer type poudre lancé à la volée (à la main) idem, procédez à une tonte de la pelouse avant, déposez à la volée le sulfate de fer et arrosé le sol en suivant pour permette aux crystaux de sulfate de se dissoudre en terre.
A savoir que ce travail sur pelouse est en général conseillé et recommandé début printemps, de mi-mars à mi-juin grand max. sinon attendez mi-octobre (évitez les journée de fort ensoleillement de juin à début octobre surtout)
Il faut attendre une vingtaine de jours pour voir les effets du sulfate mais vous pouvez tondre toutefois 7 jours après la dépose du sulfate (tonte non rase mais entre 5 et 6 cm). Perso je préfère attendre les 20 jours sans tondre et laisser pleinement agir le produit et aussi d'observer l'avancée des effets du sulfate pour éventuellement corriger les parties n'ayant pas reçu assez de sulfate.
Le sulfate de fer étant un acide, durant ces vingts jours, il agira de façon mixte, comme un engrais sur la pelouse mais de façon destructeur sur les pissenlits et boutons d'or (voir aussi les marguerites et autre primevères, ainsi que la plupart des plantes à bulbe ayant eu contact avec le sulfate de fer. Donc ne pas pulvériser n'importe où)

---
Pour info, l'équivalent de la partie "engrais" du sulfate de fer, donc sans la partie désherbant sélectif, est "l'engrais azoté". (dopant la pousse de la plante par complément nutritif et apport de l'azote vitale à la terre)
L'opposé de l'engrais azoté, (si vous avez surdosé l'ajout d'engrais donc méga pousse de pelouse et tonte 2 à 3 fois par semaine) est un correcteur nutritif type "chaux vive"
Pour l'équivalent de la partie "désherbant sélectif" du sulfate de fer, demandez conseil à un vendeur ou un spécialiste en magasin, qui vous orientera sur un produit adapté à la plante à traiter (car on ne désherbe pas une graminée comme on désherbe une non graminée)(un désherbant dit "annuel" pourra désherber toutes formes de plantes, pelouse incluse mais aura peux d'effet sur des plantes type "ronces")
Bref, pour des plantes comme pissenlits et boutons d'or qui ont les meme forme de progression et meme type de famille racinaire, le sulfate de fer est la meilleure solution.
---

Les vingts jours passés, votre pelouse aura poussée bien plus que d'habitude, d'un vert éclatant, avec toutefois un fond sur sol, brun sombre.
C'est normal, pas d'inquiétude, ce sont les plantes indésirables, non graminées, qui auront rendu l'âme. (Toutes les pelouses vertes, ray-grass, paturin des prés pour les plus commun en France et j'en passe, sont forcément des graminées donc ne subiront pas le feu du sulfate de fer qui ne s'attaque pas aux graminées, pour rassurer définitivement les personnes qui ont peur de bruler leur gazon, sauf si votre pelouse est un gazon que l'on appel faussement "gazon fleuri" mais là, c'est encore un autre gazon très spécifique, que l'on ne tond pas mais que l'on fauche 1 fois par an et qui pousse haut, au delà des 50 cm, composé essentiellement de fleurs de prairie. Perso j'appel ça "ambiance prairie d'antan" et non "gazon fleuri" qui porte à confusions vis à vis du "gazon, gazon vert, tout vert, bref...pelouse")

Mon conseil, 20 jours après avoir sulfaté votre terrain, est de bien choisir sa journée et de savoir lire la météo sur le prochains jours à venir.
(privilégier les jours et la semaine a suivre sans trop de soleil, sans trop de pluie, du type temps nuageux à ombragé sera l'idéal)
Un jour idéal, sans trop de soleil (une journée entre mars et maxi mi juin, nuageuse non pluvieuse, autour des 15/20 degrés) et de prévoir, pour une surface de 2000 m², une journée de 9 à 12heures de travail.
De procéder à une tonte de pelouse, pour diminuer la masse d'herbe poussée avec le sulfate de fer en 20 jours, car vous devrez éliminer de la pelouse, les plantes détruites (déchets verts) au sulfate de fer (mousses, pissenlits, boutons d'or).
Le but de cette tonte étant de limiter le travail à venir ainsi que la masse totale "herbes de coupe + déchets verts", car il faudra de l'énergie physique pour le travail a venir qui reste essentiel et indispensable pour en finir avec ce désherbage, qui est je le rappel à la base, élimination des pissenlits et boutons d'or (le plus complexe des nuisibles végétatifs à éradiquer)
La tonte faite, il faut défeutrer, puis stratifier sa pelouse. Pour cela il vous faudra, selon la surface du terrain, soit un stratificateur manuel, qui ressemble à un rateau mais avec des couteaux, soit un stratificateur mécanique (thermique ou électrique). Si l'achat d'un stratificateur manuel reste dans des prix correctes (moins de 30 euros), un mécanique lui est vendu autour des 3 à 400 euros. Il est donc préférable de le louer (le mécanique), car on s'en sert une à deux fois par an.
Néanmoins à la différence du manuel, le stratificateur mécanique est bien plus efficace que le manuel, car très souvant traqueté, avec un panier de ramassage et aussi avec des couteaux allant à la profondeur idéale (réglage des hauteurs de passages type tondeuse).
Attention a ne pas arracher la pelouse toute fois. Juger la profondeur du passage des couteaux du scarificateur. Si vous arracher l'herbe avec son plant racinaire, vous etes trop profond, d'ou l'avantage du scarificateur mécanique qui lui est toujours à bonne hauteur de profondeur des couteaux et avec le meme effort physique de poussée de l'engin.
Avec l'outil manuel sur une surface de 2000m², ça reviendrait à courir sur 10 km en trainant un chariot sans roue de 40 kilo. Car pour faire pénétrer, de façon régulière sans endommager la pelouse elle meme, les couteaux du scarificateur, il en faut de l'énergie physique.
(défeutrer : découpe du feutre de la pelouse, qui la parti au niveau terre, et début de racine, en aérant la terre sur une profondeur de 4 centimètres, soit dans d'autre terme, se débarrasser des impuretés "vertes" du sol, comme retirer la mousse, couper les racines des plantes autres que le gazon pour annuler leur prolifération, sans endommager la pelouse, le tout, en aérant le sol pour que seule la pelouse puisse coloniser l'espace vert, sans forcément l'ajout d'un produit désherbant...Bref c'est comme faire une exfoliation de sa peau mais pour la pelouse)
(stratifier "la pelouse": c'est le meme principe que le défeutrage, aération du sol comprise, sauf que stratifier sa pelouse consiste également à attaquer les mousses ou autres pissenlits.... préalablement traité par un produit anti-mousse comme le sulfate de fer)
Il faudra aussi croiser les passages du scarificateur, un coup vers la droite, un coup vers le bas comme si on faisait un damier ou le signe "+". Le but étant d'enlever toutes plantes traitées et aussi d'aérer de façon efficace dans tous les sens.
Après ce lourd travail (car c'est endurant comme travail), vous devrez ratisser, au rateau, balais mécanique ou mieux encore avec sa tondeuse en position coupe haute, pour aspirer en panier de ramassage tous les déchets verts accumulés et restant sur la pelouse suite au passage du scarificateur.
Vous trouverez l'aspect de votre pelouse bien triste tout d'un coup, mais c'est normal encore.
Par la suite, après enlevage des déchets verts sur la pelouse, il faudra procéder à un ajout, à la volée de façon régulière, du gazon correcteur/réparateur dit "gazon de regarnissage" (sous forme de graines) qui comblera les trous et espaces vides laissés par les "regrettés" pissenlits, boutons d'or, mousses et autres parasites verts. L'avantage de ce réparateur, est que leur graine sont enrobées d'un engrais accélérateur de pousse et qui n'attire pas les oiseaux car ressemblant peu à une graine vu d'un oiseau
Eventuellement, mettre une fine couche (1 cm maxi) de terreau spécial réparation de pelouse
Mais ne pas oublier d'arroser la pelouse de façon à bien humidifier les nouvelles graines.
Idéalement avant de mettre les graines réparatrices, il est idéal de passer un coup de rouleau (type rouleau de jardin) pour bien nivelé le terrain fraichement chahuté, il en sera d'autant plus facile que la terre est encore légèrement soulevée. De meme après la dépose de terreau spécial réparation de pelouse et arroser une seconde fois.
Préféré l'arrosage par soleil descendant ou par journée sans soleil, pour éviter l'évaporation
Arroser ainsi durant 5 jours, 1 fois par jour (s'il pleut durant ces 5 jours, n'arrosez pas, c'est inutile d'en rajouter en excédant. A l'inverse si durant les 5 jours il fait gros soleil, doublez l'arrosage à 2 fois par jour, toujours en fin de journée, car en plein soleil vous bruleriez les graines avec l'ajout d'eau+rayon solaire, sauf par arrosage automatique en continu). Le but étant de garder votre sol humide de façon suffisante à la germination qui se fait en 5 jours.
Attendre 20 jours avant de retondre.
Ne pas marcher sur votre pelouse durant cette période (laissez votre sol reprendre du souffle). Toutefois, si vous observez la pousse naissante de nouvelles mauvaises herbes, ne pas hésiter à faire un passage, au pas léger, pour les arracher.
Passé ces 20 jours, si vous procédez à la tonte, ne pas hésiter après la tonte, à ajouté un engrais correcteur non acide suivit d'un arrosage pour que cet engrais soit bien absorber en terre. Le sulfate de fer étant acide (dopant la pousse du sol), il est bien de neutraliser le PH du sol, rendu très acide par le sulfate de fer, pour ne pas etre à nouveau dominé par les nouvelles mauvaises herbes, poussant plus vite que la pelouse elle meme.

Coté cout de cet entretien curatif pour la pelouse :
-Le "sulfate de fer" ne coute pas chère (1euro le kilo en général)
1 kg = 10 litre de produit = 50m² (40kg de sulfate = 400 litre = 40 euros pour 2000m²)
-Louer un "Scarifcateur Mécanique (thermique)" sur une journée c'est 60 euros
-Pour le "Gazon de Regarnissage", comptez 10 euros le kilo pour 40m² (tout dépend des espaces à regarnir mais sachez que les espaces laissés vides sur votre pelouse, seront comblés très vite par les mauvaises herbes).
-Le reste de matériel, si vous avez un terrain de 2000m², en général on le possède déjà (essence à tondeuse, rateau, balai mécanique, gant, pulvérisateur, eau d'arrosage, etc....)
Avec beaucoup de patiente, de tenacité et beaucoup d'eau a boire, le tour est joué... adieu pissenlits et boutons d'or (et en prime vous supprimez les mousses).....pour au moins 1 an.
Sinon reste la solution du "systeme D", arrachage à la main des 2000m², (3 bonnes journées de 9/12 heures de temps) sans pouvoir retirer efficacement les mousses (tueuses de pelouse) et sans aucune garantie de la non repousse des pissenlits, boutons d'or (autres tueurs de pelouse) dans les semaines suivantes et cela aux meme endroits des précédentes zones d'arrachages.

Sans faire de morale, juste en étant réaliste en mot sur les bonnes questions.
Arrachage manuel ou solution chimique ?
C'est un choix mais aussi un budget.
Avant meme de se poser la question de philosophie etre "eco responsable" ou pas, si on préfère manger des pissenlits "maison" ou pas, si l'on préfère s'allonger le nez dans les feuilles de pissenlits ou les brins d'herbe, je pense que tout reste une question de surface de terrain à traiter et se dire que à un moment donné, si on privilégie, la prolifération de pissenlits et boutons d'or, c'est évidents, du pissenlits sous 5 ans, on aura que ça à sa table à manger pour pouvoir justifier de les laisser pousser en abondance
Sachez toute fois que si votre voisin se plein de prolifération de mauvaises herbes sur son terrain qui l'entretien, et que vous, de votre coté, vous etes responsable "volontaire" d'avoir délibérément laisser, non pas pousser, mais envaillir, les abords de votre terrain et du coup de sien, vous pourriez vous trouvez dans une obligation pénale de rembourser des éventuels frais de remises en l'état.Pour un peu que vous soyez locataire de votre logement avec terrain, si vous laissez courir ces mauvaises herbes sans rien faire, le jour ou vous rendrez les clés, soyez bien garantie que l'état des lieux ne comporte pas de clause d'obligation d'entretien des espaces verts" que vous louez avec le logement, car le cas échéant, une remise en état conforme à votre état des lieux, pour des espaces extérieurs, vous coutera bien plus chère que le montant de la caution versé, avec toutes vos larmes pour pleurer, avec un arrière gout de pissenlits qui auront du mal à etre digérés du coup
(je parle en expérience mais pas comme locataire mais comme propriétaire VS son locataire....un état des lieux entrant non respecté, coute chère à son locataire sortant ne respectant pas les espaces verts qu'il a loué)
N'oubliez pas, ce sont des nuisibles les pissenlits et boutons d'or, des nuisibles verts à controler si toute fois on décide de les maintenir sur son terrain, sans les laisser se répandre chez son voisin.
Déjà rien que dans ce travail annuel décrit ici, qui reste une action de jardinage à faire 1 fois l'an au mieux, tout les 2 ans au plutard, sur un terrain de 2000m² livré en état des lieux propre et sain (sans pissenlits ni boutons d'or) compter avec le regarnissage de gazon +/- 600 euros, sans regarnissage de gazon +/- 100 euros
Après c'est un choix, louer ou pas un logement avec terrain, aimer les pissenlits ou pas...question de choix, avant celle philosophique "éco responsable" (on est tous "éco responsable" il parait, meme Mr "Ushuaia" qui roule en 4x4 qui à un malus non éco, mais "éco responsable"....il parait aussi)
Perso, à choisir entre manger mes pissenlits car au final, c'est juste parce que c'est "chiant" de les arracher qu'on les mange, je préfère les désherber un bon coup, puis controler par la suite manuellement par arrachage leur repousse, que devoir me payer la restauration du terrain pour non respect d'un quelconque papier administratif, et m'acheter mes pissenlits au marché ou aller me les cueillir en nature, dans une prairie, les laver un bon coup et m'en faire une salade, ça me reviendra moins chère au final. Mais par mal chance, je ne mange pas de pissenlits, j'aime pas ça, c'est....beurk

Oui, beaucoup d'explication pour de petites pissenlits (que beaucoup ici, je le constate, au final préfère en salade), mais il en est ainsi pour les plantes nuisibles des champs, que pour rappel, meme les vaches ne mange pas (du moins pour les boutons d'or) car très toxiques à leur digestion.

Bref, pour ne pas en arriver à un tel travail de jardinage, il est préférable de savoir "lire" son jardin et d'anticiper de telles proliférations végétales et d'agir rapidement en arrachant les plantes invasives à temps, avant de les laisser proliférer de façon exponentielle, allant jusqu'à dépasser le travail normal du jardinier.
Car la croissance de ces plantes est supérieure à celle de la pelouse, et pour ceux qui ont déjà eu à traiter en retard ce genre de fléau naturel, le mot corvée ou travail titanesque se prète à merveille.
Donc pensé pour une pelouse, de +4 ans (avant 4 ans c'est pas nécessaire), à faire au minimum (au delà des tontes hebdomadaire voir tontes à la quinzaine) un défeutrage (sans sulfate de fer) ou une scarification (avec au préalable 15 jours avant, un ajout de sulfate de fer) de vos pelouses, elles en seront bien plus belles, vertes, plus fortes que les mauvaises herbes à venir car pelouse aérée, dense, racines bien étalées.
Vous aurez sur votre pelouse, autant de petits oiseaux, petits lapins et abeilles à vous dire "merci pour le bon respect de la nature que vous nous faite monsieur le jardinier".
Marido- 30 sept. 2017 à 11:42

Merci. Je vais me mettre à l'ouvrage!

 

Répondre
Donnez votre avis
Utile
+5
plus moins
pourquoi s'en débarrasser ? les boutons d'or sont si jolis, comme des pétites d'or jonchant nos parterres ; quant aux pissenlits, leurs fleurs attirent les abeilles qui raffolent de leur pollen, et en ce temps de disparition massive des abeilles, il devient indispensable de leur laisser quelque moyen de survie, car de leur survie dépend aussi la nôtre ....

Pour répondre toutefois à la question : http://www.journaldesfemmes.com/jardin/magazine/conseil/ma-pelouse-est-envahie-de-pissenlits.shtml
balleuil- 13 mai 2012 à 21:23
Bravo! j'apprécie ta visialisation des choses, il faudrait que tout le monde réagissent dans cet optique.
Répondre
arlette- 13 mai 2012 à 22:20
les manger tou s simplement s est tre bon en salade et huile d olive
Répondre
Patrick- 7 avril 2015 à 11:29
en février mars c'est tendre, mais après c'est coriace et amer et cela ne résout pas mon problème de boutons d'or à la place de mes carottes. S'il y a des volontaires é cologistes pour venir bêcher... Cordialement Patrick
Répondre
COUCOU:::::- 17 mai 2012 à 19:04
Pourquoi pas non plus faire sa decorations de chambre ? Elle ou Il vous posent une question et vous repondez par les choses qui ne les interressent pas !!! pfffff....
Répondre
Chris- 22 mai 2015 à 16:11
le bouton d'or est toxique , donc inmangeable
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+4
plus moins
Ma réponse a disparu.J'avais dit qu'il fallait les arracher un par un avec la racine, avant que les fleurs ne se transforment en graine. C'est le seul moyen d'en venir à bout...
Donnez votre avis
Utile
+4
plus moins
L'arrachage manuel ou le sarclage sont la solution pour se débarasser des pissenlits et des boutons d'or ou limiter leur prolifération. Personnellement, je mange moi aussi les pissenlits en salade en mars avril. Ma pelouse est de plus en plus envahie de fleurs et cela me réjouit : primevères, pâquerettes (dont les fleurs et les feuilles se mangent en salade avec les pissenlits), ficaires aux jolies fleurs jaunes en étoile, trèfle que les abeilles butinnent. Dans les bordures de mon jardin, je laisse fleurir par endroits des pieds de consoude, de l'ortie blanche (très butinée par les bourdons), des touffes d'ortie pour certains papillons. Un jardin un peu fouillis a plus de charme qu'une pelouse nickel. Il demande en fait plus d'entretien mais c'est un monde en soi et l'on devient ami avec les insectes. Qui sait qu'il suffit d'un bassin (sans poissons) de moins d'un mètre carré et environ 50 cm de profondeur pour la reproduction des libellules ? (Bien sûr, la solution désherbant est à proscrire. Le produit de dégradation du glyphosate (matière active du Round'Up) est un perturbateur endocrinien. On retrouve ce toxique dans les cours d'eau et les nappes phréatiques. )
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
avec leau chaude oui mais l eau de cuisson des pommes de terre desherbent naturel
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Un par un avec un couteau pour bien enlever la racine qui est profonde. Pensez aussi à vous débarrasser des liserons dont les racines rampantes sont coriaces.
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Les pissenlits qui poussent dans mon gazon, je les récolte très vite, avant qu'ils ne montent en fleur (arrachez aussi la racine si vous ne voulez pas qu'ils reviennent): j'en fait de très bonnes salades avec des oeufs durs et des lardons que l'on roule dans une crêpe salée (un régal). Evidemment je dois vous avouer que mon gazon n'est pas d'une très grande étendue, du coup ce n'est pas trop décourageant...
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour, Un par un, avec la racine,je suis aussi de cet avis. Si vous avez un grand terrain, vous pouvez peut-être en laisser quelques- uns monter à graine, les chardonnerets adorent cela.Chacun fait son choix.Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Ne pas arracher les pissenlits super bons en hiver en salade et en omelette!Les boutons d'or sont à arracher avant les graines car ils ont un bulbe + des graines!
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Mais pourquoi donc voulez vous vous débarrasser des pissenlits ? Savez vous qu'en région parisienne cette "salade" se vent autour des 20 euros !! Quel dommage de ne pas en profiter c'est tellement délicieux avec quelques croutons à l'ail et/ou des lardons . Je viens d'en manger ce soir et toute la famille s'est régalé (cueillit dans notre jardin en prenant soin de couper et non pas d'arracher afin de les préserver pour une prochaine récolte !) Goûtez donc et vous y reviendrez !
sia00- 27 juin 2014 à 01:51
les pissenlis sont chiant a cause de leurs racines et ils envahissent tout et je suis d'accord que dans les 10 m² de gazon se soit pas un drame mais quand tu as des dalles sur ta terrasse ou que tu fais un potager ca embete serieusement .

Perso moi je suis attaquer par la bourrache et les soucis en plus des pissenlis et j'arrache regulierement car c'est sur les dalle de ma terrasse et je cherche pas l'erradication totale ( bourrache=abeille=beau potager, soucis= jolis+abeilles) mais il y a un moment ou il faut trancher dans le vif.

soit dis en passant 20 euros le pissenlis c'est une pure arnaque mais si tu as des pissenlis faut faire gaffe en ceuillant qu'ils n'est pas etait honorer par medor car ca impregne donc immangeable. Et perso j'ai essayer les pissenlis pour me vanger mais c'est trop amere pour moi comme la roquette beurk
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
coucou bon se petit message juste pour te dire ke ma solution est tres longue mais radical .tu coupe t tige et tu creuse un trou das le" tronc" est tu met tu gros sel et tu verra il von fanes et pourrir et tuuuuuuu seras enfinnnnnnnnnnnnn debarrasser .bon courage gros bisous
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Se débarrasser des pissenlits? Oui, mais pas de tous: au printemps 2011, vous aurez de superbes salades gratuites et des soupes succulentes avec les jeunes "barabans" (comme on dit dans la Loire) ressemés naturellement .
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Les désherbants chimiques du style RoundUp sont la pire des choses à faire au point de vue respect de la nature. Ne trouvez-vous pas que nos sols et notre eau sont assez pollués? Que l'on perd chaque année énormément d'abeilles justement à cause de l'emploi irraisonné de pesticides et d'herbicides? Avoir un parterre diversifié est une chance pour nos yeux mais surtout permet l'alimentation de toutes sortes d'insectes pollinisateurs. Si vous ne supportez que le gazon vert de style 'moquette de golf' vous devriez vivre en appartement et 30 ans en arrière! Il y a aussi la possibilité de bétonner tout votre jardin...
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonsoir:Christiane .............Du javel pur!!!!!!!!!!!!!!!Vous ne trouvez pas que le sol est assez pollué!!!!.Je rejoints les autres internautes pour confirmer que le pissenlit en salade c'est délicieux,et il aide le sang à s'épurer...............Amicalement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
très bonne question! J'attends avec impatience les réponses des internautes pour pouvoir les mettre en pratique. Bisous, bisous . A bientôt
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonne question. J'attends également une solution pour un terrain de 2000 m2. C'est difficile de tout arracher à la main. Les cueillir pour les manger: impossible, mon chien les "arrose". Merci.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
il existe un appareil pour deraciner les mauvaises herbes et ça fonctionne tres bien, moins contreignant que le faire à la main
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
version écolo: verser de l'eau bouillante aux pieds des mauvaises herbes, ou version traditionnelle: pulvériser avec un desherbant quelconque (ou de l'eau savonneuse) sur les feuilles.... radical mais pensez à protéger le gazon ou les plantes avoisinnantes au moment où vous effectuez l'opération (avec un plastique par exemple)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour se débarrasser des pissenlits, personnellement je les mange !!!!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il faut être patient, si on les enlève la première année ça paraît impossible car ils repoussent et se ressèment ; ça fait trois ans que je les enlève à la main en prenant soin d'enlever toute la racine ; cette année ils sont bien plus petits, moins nombreux et faciles à enlever ; donc je les enlève dès que je vois la fleur, facile à repérer ! J'ai pas de boutons d'or mais des ficaires, pour les insectes je les laisse là où elles ne gênent pas mes plantations mais ailleurs si, même chose que les pissenlits “patience et longueur de temps” Il paraît que l'eau de cuisson des PdeT est un bon désherbant Pour le chiendent, je mets de l'eau de javel non diluée (attention aux mains !) plusieurs fois de suite, en faisant attention de ne pas trop en verser à côté
martine- 26 mai 2013 à 23:46
aie aie aie la javel est vraiment a proscrire, le bicarbonate de soude la remplacera a merveille pour venir a bout des mauvaises herbes de manière respectueuse de l'environnement , voir sur certains site les proportions de dilution !!!
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !