Comment éliminer les cocons de chenilles processionnaires? [Résolu]

Utilisateur anonyme - 22 mars 2011 à 13:49 - Dernière réponse :  Robert
- 1 avril 2017 à 17:32
Comment se débarrasser de... Posez votre question Signaler Répondre au sujet
Plusieurs cocons sont apparus sur mon pin d'Autriche et au sommet.
Afficher la suite 

13 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 22 mars 2011 à 16:11
+15
Utile
2
ATTENTION ! Quelle que soit la méthode envisagée, ne prenez pas de risques inutiles. Consultez les professionnels agréés qui sauront vous proposer la solution la mieux adaptée à votre situation. Ils possèdent les équipements pour se protéger lors de la lutte mécanique et/ou pulvériser l’insecticide sur de grandes hauteurs. La lutte contre les chenilles processionnaires du pin peut prendre différentes formes. Les actions à mettre en œuvre ne dépendent évidemment pas des dates administratives des saisons, mais sont liées au cycle de l'insecte qui peut varier selon les régions et les conditions climatique. Il n'existe aucun moyen de se débarrasser définitivement des chenilles. Les traitements sont à refaire chaque année. En effet, même si l'on détruit toutes les chenilles vivantes sur son terrain , vos arbres seront ré infestés l'année suivante par des papillons pouvant provenir de plusieurs kilomètres. Le papillon mâle peut voler jusqu'à 25 km et le papillon femelle jusqu'à 3 km et de plus les chenilles peuvent rester enfouies dans le sol de quelques jours à 5 années. Ces traitements annuels doivent donc être maintenu tant que des nids, et donc des papillons, existent dans votre région. Traitement phytosanitaire biologique (aérien ou terrestre) - Appliquer un traitement avec un insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis, bactérie aux propriétés entomopathogènes. - Agit par ingestion, spécifique des larves de lépidoptères. Respectueux de l'homme et des animaux, préserve la faune utile. - Traitement à la dose de 40 à 50 milliards UBI/ha en automne (période idéale : stade L1 à L3). Traitement phytosanitaire chimique (terrestre) - Appliquer un traitement avec un insecticide de la famille des benzoylurées : le diflubenzuron. - Agit par ingestion, perturbe le processus de mue sans arrêter l'alimentation. - Agit par contact, non sélectif, à employer en période hivernale (stades L3 et plus). A réserver aux interventions de faible ampleur ou de rattrapage éventuel. Lutte mécanique - Couper et brûler les branches porteuses de pontes, pré-nids et nids. - En cas d'attaque ponctuelle, sur des arbres facilement accessibles. Se protéger soigneusement contre les risques d'urtication (combinaison, masque, lunettes, gants). Piégeage par confusion sexuelle - Utiliser une phéromone de synthèse comme leurre. Lutte biologique - Favoriser l'implantation des prédateurs et parasites : mésange... Il y a peu de prédateurs. Les oiseaux en général ne les mangent pas à cause de leurs poils urticants et de leur mauvais goût. Seul le coucou s'attaque aux chenilles, parfois même dans leur nid, et la mésange huppée chasse la première forme larvaire et parfois lorsqu'elles sont en procession. Leur principal prédateur est le grand calosome, insecte coléoptère vivant ordinairement sur le sol, aux élytres avec des reflets verts métalliques. C'est la larve de calosome, ressemblant quelque peu à une chenille, qui en fait la plus grosse consommation. Elle monte parfois aux arbres pour attraper ses proies. Plusieurs espèces de guêpes ainsi qu'un champignon, le cordiceps, peuvent les parasiter. Bon courage
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
il existe des pièges très efficaces et naturels où l'on met des phéromones, elles vont allées se noyées dedans, ils sont efficaces sur des arbres même très haut et peuvent contenir des milliers de chenilles... efficace et pas cher!
Moi j'ai trouvé ça sur un autre forum et je ne suis pas déçue http://hygiene-3d.com

Je voudrais avoir renseignement s'il vous plaît

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 23 mars 2011 à 12:19
+4
Utile
1
Couper la branche où est accroché le nid, la prendre avec des gants et la brûler.

Bonjour je ne suis pas propriétaire et il y a 8 pin cher moi asser petit genre 2m à 2.50m de haut.. et je voudrais savoir si je coupe les branches ou il y a des nid, si il y a des risque pour l'arbre ?

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 24 mars 2011 à 04:37
+3
Utile
bonjour jean-louis Dominique vous a donné une exellente reponse surement la meilleure ,permettez moi de de vous donnez lma technique .Avec un élagueur je coupe quand ils ne sont pas trops haut les nid (je me protege avec une combinaison en plastique)puis une fois au sol je les rammasse et les brulent dans un recipient mattalique.Il faut savoir que la chenille processionaire a des poils tres urticants qui provoquent quand on les touchent une nécrose des tissus qui ont étés a leurs contact un chien ou un enfant en bas age qui en mangerait une peuvent en mourir il faut donc les éliminer a tout prix d'autant que le papillon qui en résulte et un papillon de nuit sans aucun interet (question beauté j'entends) bonne journée Gilles
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 23 mars 2011 à 13:45
+1
Utile
Bonjour, il suffit de percer les nids en hiver, et les bestioles meurent de froid, simple et écologique .....
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 23 mars 2011 à 14:12
+1
Utile
Couper la branche et brûler! Commencent déjà à ramper en file indienne !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+1
Utile
Je remercie tous ceux qui m'ont répondu. Mon épouse (étant moi-même handicapé) a procédé selon la manière préconisée. Mais l'an dernier les cocons étaient bien trop hauts dans le pin d'Autriche pour les détruire en les élaguant. j'aurais donc voulu savoir s'il existait une méthode, un traitement préventifs pour empêcher la formation des cocons chaque année.
Commenter la réponse de BILL79
+1
Utile
Bonjour à tous !

C'est un sujet questionnant ..

Actuellement il existe 4 méthodes :
1- Piégeage des chenilles en Mars - Avril par un système de capture le long du tronc. ( Nous le commercialiserons l'année prochaine sur notre boutique ). Ces effets ont été démontré cette année. Ce produit est efficace !
2- Piégeage des papillons mâles en juillet - août par des phéromones sexuelles. ( Nous le commercialiserons l'année prochaine sur notre boutique ) Ce qui limite la propagation l'année suivante.
3- Traitement chimique à l'insecticide en Octobre mais pouvant tué les auxiliaires.
4- Coupe du cocon par un professionnel avant Mars.

( Percer les nids sert à rien surtout quand l'arbre est à plus de 10 m )

Un système endo-systémique est à l'étude. Dans le sujet, un insecticide agissant que pour les piqueur - suceur sera injecté, et véhiculé dans la sève, et détruira tout type d'insecte phytophage, tel que la chenille. En Espagne des essais sont très concluant.. Nous vous tiendront informé de cette perspective.

Il est vrai que le choix des essences est important, mais ne limitera pas la propagation !! Les chenilles vont aussi sur d'autres sujets ..

Le Comptoir de la Nature.fr
Commenter la réponse de Le Comptoir de la Nature
Utilisateur anonyme - 24 mars 2011 à 21:26
0
Utile
Salut,tout est dit. Ancien élagueur,je coupais les bouts de branches et on les brulaient. On avait aussi un appareil qui était sensé bruler les nids mais il n'a jamais marché.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 27 mars 2011 à 19:48
0
Utile
Avant toute opération se munir d'un grand récipient de 100 litres, d'un sac poubelle, d'un échenilloir. Porter des vêtements à manches longues et des gants. Couper la branche et enfermer le nid dans le sac poubelle. Il est préférable de brûler le tout immédiatement.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 5 avril 2011 à 22:07
0
Utile
Après tous ces conseils de traitements et de prudence (très justifiés), j'ajoute celui-ci : N'achetez surtout pas de pins noirs d'Autriche car les chenilles processionnaires les adorent !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme