Comment se remettre du décès de son chien ? [Résolu]

- - Dernière réponse :  Linette - 22 juil. 2019 à 23:25
Bonjour, J'ai du faire euthanasié mon labrador de 9ans il s'set éteint doucement sans souffrir dans mes bras mais depuis ce jour j'ai toujours l'image de ses grands yeux marrons devant moi et franchement c'est horrible! Je n'arrive pas à surmonter ma peine. Beaucoup de personnes me disent de reprendre un chien mais j'ai peur de revivre ce moment. Pouvez-vous m'aider et me conseiller au mieu. Je vous remercie.

Afficher la suite 

20/99 réponses

0
Merci
je ne suis pas ok, parce que même en reprenant la même race que le disparu on sait très bien qu'il ou qu'elle n'aura pas le même caractère... ils auront des traits communs, mais même le physique est différent.. éros et ryan mes deux bergers allemands sont différents physiquement (eros gabarit allemand, ryan gabarit français) et de caractère (eros sur de lui, ryan petit branleur bagarreur, mais hyper totalement en adoration devant moi) je sais qu'il y aura un autre mec bergr allemand à la disparition de ryan, que nos relations ne seront pas les mêmes, et que ryan est le chien de ma vie, et l'amour de ma vie.. j'aimerai un autre male mais je ne pense pas que notre relation sera aussi complice et fusionnelle qu'avec ryan
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour, nous avons perdu notre chien MAX un golden retriver en février 2010, nous avons été obligés de le faire piquer alors que la veille il courait partout et le lendemain il ne pouvait plus se lever. Un moment très très dur, nous avons beaucoup pleuré il arrive encore que nous ayons des larmes avec les enfants ça été très difficile. Nous ne voulons pas reprendre de suite un chien il est dans nos pensées tous les jours et si nous en reprenons 1 un jour ça ne sera pas la même race, car il était exceptionnel comme chien. Votre chien sera toujours dans vos pensées et avec le temps votre peine va diminuer BON COURAGE
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je vien de perdre le mien aussi. Est c dure perso t eu conseil de reprendre un chiot. C sur tu a peur de ré vivre ce moment mais dit toi tous les bon moment que tu passera avec lui te feron oublier ton chagrin sens j amais oublier ton ex chien
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Tout d'abord, je comprends ta douleur, comme on le dit souvent, on peut avoir plusieurs animaux, mais dans notre vie il y en a un qui nous marque plus que les autres. J'ai vécu cette douloureuse expérience il y a plus de 8 ans avec mon Léonberg. Il m'a fallut 3 ans avant de pouvoir prononcer son nom sans pleurer et tous les ans le 25 mai, je me souviens de ce moment terrible où j'ai dû le faire euthanasié suite à une gastro foudroyante, il a fait une hémorragie interne et est tombé dans le coma. Pour ma part, c'est comme si je venais de perdre un enfant. J'étais un vrai zombie. Je suis restée 3 jours assise dans mon canapé sans boire ni manger, je n'avais plus le goût de vivre. J'ai voulu le faire incinérer, je l'ai accompagné jusqu'au crématorium, je suis restée à ses côtés pendant plusieurs heures à le couvrir de bisous et le caresser ma tête posée sur lui. Quand ils sont venus le chercher pour le mettre dans l'incinérateur, j'ai souffert le marthyr mais je l'ai accompagné jusqu'à l'endroit où je pouvais, je l'ai vu entrer dans ce "four" mon corps et mon âme étaient partis avec lui. Il a fallut attendre 2 heures. Ils sont venus me chercher pour me dire que c'était fini. J'ai récupéré ses cendres que j'ai mises dans une urne en albâtre blanche. Je l'ai ramené chez moi, j'y ai mis un poème pour lui ainsi qu'une photo de nous deux, j'ai refermé l'urne avec du scotch et je ne l'ai plus ouvert depuis. Je suis liée à lui pour toujours. A ce jour l'urne est toujours sur ma table de nuit et quand j'ai le cafard, je lui parle. Bien sûr comme tout le monde, j'ai eu d'autres chiens je les aime de tout mon coeur, mais mon nounours, mon cher Gecky restera gravé à tout jamais dans mon coeur. Le jour ou je décéderai, je me ferais incinérée également et je veux que les cendres de mon Gécky soient mises avec les miennes. Voilà, je voulais vous faire part de mon expérience. Tout ça pour dire que le temps fera son effet, mais à chaque moment ou quand tu verras un chien qui ressemblera au tien tu te souviendra de lui.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
je crois que c'est comme pour une personne il faut très longtemps. Moi, personnellement je pleure toujours mon chien alors que celui-ci est mort depuis plus de 2 ans. Quand c'est vraiment trop dur je prends son urne funéraire sur les genoux et je lui parle. Je suis peut-être complètement folle après tout.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Réponse pour Maryline Fusonne : Non, vous n'êtes pas folle, moi j'ai gardé sa dernière balle de tennis, son dernier jouet et sa laisse, sa gamelle, je n'arrive pas à les mettre à la poubelle, et j'ai même une photo de ma chienne "olga" dans mon sac (la photo prise avant de l'emmener chez le véto pour l'euthanasie), quelquefois je regarde la photo et je repense de ce mauvais jour.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
moi aussi j ai perdu ma chienne qe j avai depuis 16ans et jen ai repri un desuite sinon je ne l aurai jamai fai et on lui a donner tou notre amour comme pour ma fripouille.et maintenan elle ma donner un tres bo cadeau plein de petit bouchou et je l adore boncourage a toi
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Un grand merci à toutes et à tous pour vos marques de sympathie et vos témoignages. Moi aussi j'ai gardé laisse, collier, gamelle et même ses croquettes! Le manque est toujours vivace mais je pense peut-être aller "faire un tour à la spa" un de ses jours et qui sait une boule de poils me ferra fondre! Mais ce qui est sûre c'est que je ne reprendrai pas de Labrador! Là en ce moment je garde le chien de mes beaux parents partis quelques jours et sa présence me donne du baume au coeur je me sens moins seule. Je pense que sa présence est bénéfique!! Encore merci à tous!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
de toutes façons on a rien à conseiller à qui que se soit! l'experience est differente pour chacun et les sentiments aussi, c'est celle-ci qui nous apprend à grandir, comme la mort d'un proche, on ne peut qu'avoir de la compassion pour celui qui est dans la peine, pensons plutot aux etres humains loin ou proche de nous, relativisons sur notre sort, restons humbles!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonsoir,je suis bien d'accord avec Bruno Jolly ! Il explique trés bien et tendrement ce qu'il faut que vous fassiez ! Pour l'amour que vous apporterez à ces animaux abandonnés,et un jour, vous "flacherez",sur un animal,qui vous surprendra ! Allez,courage, je sais ce que c'est d'en perdre,les deux miens sont morts, à 3 mois d'intervalle. Eliott, (19 ans, un Pinscher Nain,noir et feu) et Izak-Impérial,(15 ans,un Setter Anglais, Blue-Belton). Alors, vous voyez, foncez !! Moi, on m'a pas donné le choix pour en adopter un autre,un soir tard devant ma porte une belle "Minette" Siamoise(environ 1 an) est venue devant ma porte,aprés maintes recherches sur tous les plans,pour retrouver ses maitres,elle a fait son "nid" à la maison,et est restée depuis,elle est tatouée,vaccinée,vermifugée,traitée,etc...s'appelle : Miyù-Chan-Lii (à cause de sa race) ! c'est une belle histoire,non ? Pour dire que l'imprévu,fait bien les choses parfois ! (elle est trés coquine,et affectueuse)

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
J'ai perdu mon colley il y a cinq ans déjà, mais je pense souvent à lui, il me manque beaucoup. Je n'ai pas repris de chien, mais maintenant j'ai un chat depuis un an,il est très attachant.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
je comprends ce que vous ressentez car j'ai passé aussi par ce malheur de perdre ma chienne Dora, elle avait 18 ans et c'était une chienne que nous considérions comme une personne à part entière dans la famille, on est dans un désarroi total, elle est morte en 2009 de vieillesse , par la suite j'ai eu un autre chien , un bouledogue français qui a tout changé, c'est un amour de chien, qui a permis de me rendre le sourire et la joie de vivre, il me fait énormément rire, mais sans oublier ma chienne teckel qui s"appelait Dora. toutes mes amitiés. si vous avez besoin de discuter, je suis à votre disposition...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour, l'idée de reprendre un chien est tres bonne,je viens de vivre un peu cet évènement avec la chienne de mon pére;elle avait quatorze ans et était atteinte d'une tumeur à une mamelle.il n'a pas eu le courage de la faire euthanasier,je l'ai fait pour lui,la tâche était aussi dure,enfin je vous passe les détails.avec mon fils nous l'avons convaincu de reprendre un autre chien,nous sommes allez la chercher ensemble;ila retrouvé le bonheur d'un animal de compagnie et de chasse.. il faut faire le deuil c'est tyres dur mais j'en suis sur vous allez y arriver.. un détail aussi tres important,pendant quelques mois rangez dans vos placard ses belles photos,vous les ressortirez dans quelques temps ecoutez moi!!! jeanpaul
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
je viens de perdre ma chienne labrador perle le 28/10 nous l avons fait euthanasiee chez nous pour lui eviter de retourner chez le veto ou elle avait si peur! c est un grand desespoir de ts les jours on en parle svt avec mon mari et c est les pleurs j ai 2 autres chiennes sauvees de l euthanasie je ne peux pas vous dire comment faire pour effacer cette douleur je pense que le temps attenuera notre douleur ms perle sera tjs presente ds notre coeur et notre tete nous pensons reprendre un chiot labrador ds quelque temps si vous voulez discuter avec moi n hesitez pas par ailleurs je suis famille d accueil pour les chiens en danger de mort c est bien on se sent utile courage et faites ce que vous ressentez

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour moi je viens de perdre ma chienne prisa âgée de 5ans samedi à 4heure du matin d'un arrêt cardiaque suite à une crise d'épilepsie. le pire c'est qu'elle est morte chez moi dans mon salon et que le vétérinaire n'est venu prendre son corps qu'a 9h30 et il l'a enveloppée simplement d'un sac en plastique. L' HORREUR!!!!!!!
de plus, j'ai un enfant de 7ans qui a quasiment grandi avec elle et qu'il a fallu la cachée sous des couvertures sur la terrasse pour pas qu'il l'a voie (elle faisait 35 kg). puis avant l'arrivée du véto je l'ai envoyé chercher du pain.
maintenant je vis un enfer. je me fache contre mon mari et mon enfant à longueur de temps, je ne veux plus voir personne et je ne pense qu'a une chose nettoyer ma maison.
Commenter la réponse de priska
0
Merci
Jeudi 29 novembre il a fallu mettre fin à la vie de mon plus cher et fidèle compagnon. Il n'avait plus l'usage de ses pattes arrières mais ne semblait pas vouloir nous quitter. C'est une situation horrible car nous ne pouvions pas le laisser dans cet état, le vétérinaire nous a aidé à prendre la décision nous faisant bien comprendre qu'une preuve d'amour est avant tout le respect du chien et qu'à partir du moment où le chien ne peut pas vivre une vie de chien l'aimer c'est accepter de le laisser partir.
Je pleure toute la journée, j'ai l'impression que je ne vais pas m'en remettre, il me manque terriblement, je culpabilise de l'avoir fait euthanasier car j'ai l'impression de l'avoir trahi, il est resté dans mes bras, confiant jusqu'au bout et moi je l'ai fait mourir. Je suis désespérée !!!
Commenter la réponse de LYSIANE
0
Merci
"Ô Dieu! Pourquoi as-tu fait que le chien vive moins longtemps que les hommes ?"

... et Dieu, dans son infinie sagesse :

"- Je l'ai pourvu de TANT de qualités que, s'il vivait aussi vieux que les hommes,

ceux-ci finiraient par se détourner de leurs semblables !!!"


Comme disait mon grand-père :
"- Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien !"
Commenter la réponse de Michel-Max
0
Merci
je viens de perdre mon chien ratur 12 ans d une insuffisance renal nous avons
tres mal c etait un springer spaniel le chien de ma vie je souffre mais la vie continue ........je t aime ratur.mais nous pensons reprendre un chien car la
maison est trop vide et trop d amour a donner ...
Bon courage
Moi depuis le 25 janvier, je ne pense qu'à elle, mais heureusement ma deuxième , ma petite Fanny , va un peu mieux
Elle déprimait tant d'avoir perdu sa copine mais je la sort beaucoup et je lui parle
On ne les oublie jamais , il nous ont tant donné,ils sont au paradis des chiens et ne souffrent plus
bonjour,

je me permet de participer car je vois que je ne suis pas seule.

lundi dernier j'ai du prendre la décision de faire euthanasier ma chienne agée de 14 ans qui venait de faire un 3ème avc en moins de 6 mois.... elle en avait fait un très gros en septembre qui lui avait laissé des séquelles mais elle était heureuse de vivre.... une rechute en octobre qui l'a un peu affaiblie.. ensuite il y a quelques semaines j'ai du utiliser des couches car incontinence... puis le véto l'a mise sous anxiolitique car elle ne supportait plus que je la laisse (même en présence de ma fille elle hurlait et pleurait jusqu'a ce que je rentre) mais tout cela se gérait tant bien que mal elle était aussi sous traitement depuis le 1er avc pour le cerveau.. et puis lundi dernier en peu de temps (le temps d'aller faire quelques courses) quand je suis rentrée elle était en grosse crise..pire qu'en septembre, elle ne tenait plus sur ses pattes, avait la tête et les yeux qui partaient en tous sens.... bref j'ai reconnu les signes...je suis partie en urgence chez le veto...et deja la bas j'ai pleuré comme une enfant.... j'ai su que je ne repartirai pas avec elle cette fois la...elle était comme "perdue" j'ai pensé qu'elle ne me voyait ou ne me sentait plus.....le véto a compris combien ce serait dur pour moi car deja en octobre on avait envisagé l'euthanasie si elle refaisait un avc sévère..mais j'avoue que ça m'a déchiré le coeur.... depuis 14 ans elle était la...comme je suis femme au foyer elle était donc avec moi tout le temps....j'ai pris cette décision mais je m'en veux tellement qu'elle ne soit plus la... je suis restée avec elle jusqu'au bout car je ne voulais pas la quitter comme ça.... j'espère qu'elle était consciente que j'étais la, qu'elle n'était pas seule; même si physiquement elle donnait l'air d'être "partie"... j'ai bcp pleuré jusqu'à il y a 2 ou 3 jours....j'ai des chats, 3 enfants, un mari ..je ne suis pas seule bien sur mais c'est très très dur .... je commence à me faire à l'idée qu'elle n'est plus la...je ne reprendrais pas de chien car c'était elle ma chienne et que je n'en ressens ni l'envie ni le besoin. j'ai donc fais don de toutes ses affaires au refuge le plus proche de chez moi. elle venait elle aussi d'un refuge, nous l'avions adopté à la spa elle avait 2mois1/2. en tous cas je vois que je ne suis pas "anormale" comme certains le pensent parfois en disant que c'est ridicule de pleurer autant un animal.... je vous remercie de m'avoir lue et je vous souhaite à tous plein de courage et de bonnes choses.
Nous avons dû faire euthanasier notre adorable x berger des Pyrénées de 14 ans 1/2 le 13 décembre .. je l'ai trouvé couché par terre l'après-midi du 12 décembre en rentrant, incapable de se relever et hurlant dès qu'on lui touchait les pattes. J'ai vécu des minutes d'horreur et d'angoisses, appelé notre vétérinaire plusieurs fois, mon mari qui est était au travail a tout lâché pour rentrer à la maison le plus rapidement possible, ça lui a pris 1h pour arriver, 60 minutes d'angoisse et de chagrin pour mon chien et moi .. nous avons finalement dû le transporter sur une planche car il était incapable de se lever et nous ne pouvions pas le transporter dans une couverture car il avait trop mal; le vétérinaire - adorable - nous a reçu tout de suite, fait des examens et lui a donné des calmants et nous a dit qu'il espérait que cela ne soit qu'une grande douleur au dos et non une hernie discale mais qu'on verrait demain, si ça n'était qu'une grande douleur, demain il essaierait de se remettre debout et de marcher .. la nuit fut horrible, nous l'avons passée avec lui, couchés sur le parquet à le réconforter, lui apporter à boire et des petites gâteries à manger (il avait bien faim, ce qui nous a rassurés). Mais aucun de nous 3 n'a fermé l'oeil de la nuit, à part mon petit ange qui a dormi 15 minutes au grand maximum avant de se réveiller et de pleurer toute le reste de la nuit; A six h nous avons appelé le vétérinaire d'urgence de nouveau car il avait effectivement essayé de se relever mais n'y arrivait pas, ses pattes arrières étaient comme mortes mais il souffrait bcp en même temps .. re-planche et re-vétérinaire, là il nous a tout doucement mis sur le chemin de l'adieu car effectivement il s'agissait d'une hernie et à son âge, il ne voulait pas prendre le risque de l'opérer car il ne s'en remettrait pas et si oui, la rééducation aurait été terriblement difficile et longue et nous aurions fait de sa dernière année de vie un enfer, pour lui comme pour nous; nous avons longuement discuté avec un chirurgien également qui nous a également dit qu'il ne l'opérerait pas en raison des risques et de son âge avancé. Nous l'avons ramené à la maison, avons énormément pleuré et avons passé l'après-midi à faire des dizaines de téléphones pour trouver une autre solution et à chaque fois que nous discutions avec qqu nous avions un espoir qui naissait, et à chaque fois cet espoir disparaissait au profit de l'horrible réalité, notre amour, couché au milieu du hall, sous sédatif, que nous allions trimballer de gauche et de droite durant des jours encore pour le faire examiner par des inconnus (il était très très craintif et avait horreur des inconnus en plus); des heures et des journées de souffrance encore pour lui et pour nous et à la clé aucune garantie de réussite mais des mois de souffrances dans le meilleur des cas et quand il s'est réveillé et s'est mis à hurler de nouveau, nous avons pris notre téléphone pour appeler notre vétérinaire. Il est venu très peu de temps après,. très ému et touché, et nous a dit que nous prenions la meilleure des décisions pour notre compagnon et que notre amour pour lui était merveilleux à voir et que nous étions très courageux de partager cette épreuve avec notre chien. Nous sommes restés jusqu'au bout avec lui, nous pleurions tous, mon mari, moi, le vétérinaire; ce furent des moments monstrueux que de sentir la vie s'en aller d'un être avec qui on a passé toute une partie de notre vie,de se sentir tellement impuissants de ne pas pouvoir le soulager, l'aider et le rassurer, et en même temps nous avons vu dans ses yeux un tel soulagement et un tel apaisement que nous n'avons pas douté une seule seconde de notre choix. Par contre depuis son départ. le vide qu'il a laissé est immense. C'est une douleur de chaque instant de se retrouver sans lui, ne de plus entendre ses petites pattes sur le sol, de ne plus voir ses yeux bruns tout brillants et de ne plus pouvoir passer nos mains dans son pelage de petit ourson sable ... il était merveilleux, nous nous aimions tellement, nous nous comprenions sans dire un seul mot, juste avec le regard, il ne nous quittait jamais des yeux, tjs là, tjs présent, et il était tellement gourmand aussi, un vrai petit estomac sur pattes ... j'ai du mal à me projeter dans l'avenir sans lui, il me manque à chaque instant, je pense à lui sans arrêt depuis ce 12 décembre, je refais le film de ces 2 jours, j'essaie d'en changer la fin, mais ça n'est pas possible ... il nous faut vivre avec le fait que plus jamais nous ne le verrons, que plus jamais nous ne pourrons passer nos mains dans son manteau de poils tout blonds, que plus jamais il ne nous regardera de ses yeux plein d'amour .. c'est difficile, très difficile .. 2 jours avant son accident je disais encore à une amie qu'il ne manquerait plus que je ne perde encore mon chien (nous avons perdu 2 membres très proches de notre famille à qqes mois d'intervalles, nos 2 papas en fait) et voilà, 2 jours après nous allions vivre un des pires moments de notre vie de nouveau .. Nous avons repris un petit loulou, une petite louloutte en fait, rien du tout à voir avec mon x berger des Pyrénées, elle a 7 ans, les poils tout courts et des yeux globuleux :) au début je ne pensais jamais pouvoir l'aimer autant que notre petit amour, mais elle est chez nous depuis 1 mois et chaque jour notre affection mutuelle grandit et chaque jour nous sommes surpris et étonnés par ses progrès. On lui fait des bisous sur la tête tout le temps et elle se laisse câliner comme une petite princesse, on en est fous déjà :) ... elle ne remplace pas mon amour blond, et le fait qu'elle soit très différente de lui est une bonne chose également, mais elle comble le vide laissé par mon ange, et a sa propre histoire et personnalité. J'espère que toutes les personnes qui ont vécu ou qui vivront la perte de leur animal trouveront réconfort, écoute et baume au coeur auprès de leurs amis et famille comme ce fut le cas pour nous.
Commenter la réponse de ciboure
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 16 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
30 octobre 2013
1
0
Merci
Bonsoir. J ai perdu mon beau Sydney le 22 mai 2013 à 18h40, c etait un labrador. On l a fait euthanasier, il avait un cancer à la gorge et à partir de ce jour, une partie de moi est morte. Je n arrive pas à surmonter sa mort, je le pleure tous les jours, j ai l impression que jamais je m en remettrai. Je nai pas eu d enfant et mon chien etait TOUT pour moi.A l heure d aujourd'hui, je me sens incapable de reprendre un autre compagnon car j aurais impression de trahir mon Sydney. Je l aimais tellement....
pascale.33
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 5 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2013
-
Je suis très touchée par votre message, j'ai l'impression de l'avoir écrit, ayant moi-même vécu la même chose il y a 10 ans. Je n'ai jamais eu d'enfant et mon chien représentait tout pour moi. Je ne pense pas qu'il y ait de recette miracle, nous sommes tous différents devant la mort. Il m'a fallu beaucoup de temps pour relever la tête. J'ai fait 8 ans de bénévolat dans un refuge pour animaux et c'est vrai que ça m'a permis de garder le contact avec les chiens sans m'engager à en reprendre un autre. Cela m'a beaucoup aidée. 10 ans après son décès, je n'ai toujours pas repris de chien. Courage, il y a beaucoup de belles choses à faire en le gardant dans votre coeur...
Commenter la réponse de peg08
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 6 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2013
0
Merci
Avoir, auprès de soi, un animal est quelque chose de magnifique, tant il apporte à l'être humain ; mais accompagner son animal adoré vers la mort est un acte très difficile à prendre et pourtant tellement généreux pour l'animal (ne plus souffrir) . J'ai vécu la même expérience en juillet dernier et ai du mal à comprendre pourquoi elle a dû "partir". Je suis bénévole dans un refuge pour chiens et je sais qu'il est très important, pour moi, de continuer à choyer ses animaux qui ont vécu tellement de souffrance et qui continuent à donner toujours tellement en retour. Prendre un autre animal ne doit pas être pris comme un remplacement, car il est impossible de remplacer son animal ; mais au contraire donner la chance à un autre animal de vivre enfin heureux, et Dieux s'est s'ils sont reconnaissants de l'amour que l'on peut leur donner. Certe cette décision est difficile à prendre et lorsqu'elle est prise, ce n'est que du bonheur. La douleur s'estompe avec le temps, l'oubli n'existe pas ; fort heureusement.
Bon courage à vous.
Commenter la réponse de so8318