Comment se debarasser de bambou dans le jardin ?

Utilisateur anonyme - 2 oct. 2009 à 12:08 - Dernière réponse :  Evrard
- 16 mai 2018 à 12:45
Bonjour,

Comment me débarrasser des bambous dans mon jardin, car j'ai emménagé dans une maison où il y a du bambou mal entretenu du coup envahissant...

Merci,
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
21
Merci
couper et arracher le plus possible de rizomes;ensuite mettre pur sur ce qui repousse le desherbant le plus fort que vous trouver .ça marche mais apres il faut surveiller les qq repousses .bon courage .

Merci nuance 21

a aidé 1847 internautes ce mois-ci

un parpaing de 5 cm enterré avec les joints faits mais on peut manger les pousse au printemps comme outil une hache ou une pioche à tranchant
Commenter la réponse de nuance
chapelon 164 Messages postés jeudi 10 février 2011Date d'inscription 17 mars 2012 Dernière intervention - Modifié par chapelon le 13/11/2011 à 17:35
4
Merci
Bonsoir !

Et si tu n'as pas envie d'enrichir Monsento ou Bayer (beurk, beurk) tu peux essayer des méthodes moins polluantes pour le sol.

Limiter l'envahissement des bambous

Les bambous se développent par l'intermédiaire des rhizomes (racines traçantes), qui colonisent rapidement l'espace disponible en restant cachés sous la surface du sol.

Le problème est bien réel : il n'est pas rare qu'un rhizome coure de plusieurs mètres sous terre avant qu'une pousse verticale pointant du sol ne t'alerte : il est alors trop tard ! Sortir ces puissantes racines du sol s'avère cauchemardesque...

Mieux vaut donc prévenir que guérir : que tu sois en limite de propriété, en bordure d'une voie ou simplement désireux de limiter la zone de croissance, il faut mettre en place une barrière anti-rhizome, dont le principe est de faire écran aux racines, qui remontent alors en surface, où tu pourras les supprimer.

Une opération parfois inutile: la sortie en surface les convertit bien souvent pousses verticales.

Une barrière, plusieurs matériaux

Barrière anti-rhizomes en PVC

Le bambou est une force de la nature.

N'imagines pas l'arrêter avec un simple film plastique: il serait vite percé !

De même, on lit ça et là que du feutre géotextile ferait l'affaire.

Il n'en est rien.

S'il peut contenir des herbes, ce feutre ne résiste pas au poinçonnement; les tiges pointues des racines de bambous le perforeront sans difficulté.

Ta barrière peut valablement être formée de :

* briques (maçonnées, sinon gare au soulèvement)
* tuiles (mais gare au chevauchement)
* film plastique de forte épaisseur : BAR70, rootcontrol ou plancotex.

La barrière souple

Le principe

Mise en place de la barrière anti-rhizome

Ce film plastique en polypropylène semi-rigide de 1 mm d'épaisseur devra être mis en place sur les parois du trou de plantation.

Les rhizomes se heurteront à la paroi plastifiée, la remonteront pour finalement surgir au niveau du sol.

Où l'acheter ?

Ce film plastique en polypropylène semi-rigide de 1 mm d'épaisseur s'achète en jardinerie, pépinière ou Grande Surface de Bricolage.

Il est généralement vendu au mètre. Pas spécialement bon marché : compter 8 € du mètre linéaire, en 70 cm de large.

Mise en place

Creuser un trou de plantation bien dimensionné d'une soixantaine de cm de profondeur.

Donner un peu de pente aux parois (inclinaison de 15° environ).

Appuyer alors le film plastique sur les parois du trou, en prenant garde d'assurer un bon recouvrement à la jointure (pour ne pas que les racines s'insinuent).

L'inclinaison donnée facilitera la remontée des rhizomes.

Même si cela ne semble pas esthétique de prime abord, laisser dépasser le film de quelques cm du sol afin de voir nettement ressortir les rhizomes, et les empêcher de franchir l'obstacle en surface.

Ensuite, verser de l'au salée, avec du gros sel (pour commencer en proportion de 60% de gros sel) dans la cuvette formée par le plastique.

A faire tous les deux ou trois jours.

Le bambou n'aime pas l'eau salée ni à ses pieds ni sur ses feuilles même si
certaines espèces résistent mieux que d'autres.

Dés qu'il sera desséché, tu pourras finir d'arracher ce qui reste.

Bon courage quand même

Cordialement

Si c'est trop résistant, noies la cuvette formée par le plastique avec de l'eau pour obtenir une terre trempée le plus profondément possible, ensuite arraches.

Bon courage quand même

Cordialement
Commenter la réponse de chapelon
0
Merci

Avez vous eu  réponse si oui comment vous êtes vous debardébarr des bambous.. .?

Commenter la réponse de Evrard