Quand et comment tailler mes fruitiers ? [Résolu]

-
Bonjour, j'habite à Argenteuil, j'aimerais quand et comment tailler mon cerisier, pommier et prunier agées de 2004 et qui près de 6 de haut sauf le pommier

merci à tous
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
164
Date d'inscription
jeudi 10 février 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2012
448
0
Merci
Bonjour !

Pour le cerisierr:

Contentez-vous de raccourcir légèrement les branches les plus vigoureuses ou celles s'écartant de la forme pour conserver à l'arbre un port harmonieux, et supprimez les rameaux qui se croisent à l'intérieur de la cime.

Mastiquez les plaies de taille avec un produit cicatrisant.

Effectuez cette opération après la floraison en début de végétation, ou en automne.

N'hésitez pas à effectuer un traitement de fin d'hiver, puis après floraison, à un traitement préventif à la bouillie bordelaise afin d'éviter le développement de la moniliose, maladie provoquant le dépérissement des rameaux.

Les pucerons s'agglutinent parfois sur les jeunes pousses au printemps, provoquant un ralentissement de la croissance et une déformation du feuillage.

Quelques traitements anti-pucerons peuvent s'avérer nécessaires en cas de fortes attaques. Les variétés tardives peuvent parfois être véreuses. il s'agit de la mouche du cerisier, que l'on peut piéger avec des appâts spécifiques aux phéromones ou traiter préventivement avec un insecticide.

Afin de préserver la fertilité du sol et induire une bonne fructification, un apport de fumure organique en automne (type Fumélite), suivi au printemps d'un apport d'engrais spécial arbres fruitiers peuvent être effectués chaque année.

Pour le pommier

Palmette, cordon, U simple ou double, fuseau, quenouille, gobelet et toute forme « construite » ou palissée nécessitent une taille un peu plus complexe.

On applique les principes de la taille « tri gemme » (à trois yeux). Cette intervention à pour but d'éliminer les rameaux inutiles et de provoquer l'apparition de productions fertiles pour optimiser la fructification. Dans le même temps, la taille permet de conserver la silhouette de l'arbre.

Le principe général consiste à ne laisser que trois yeux (bourgeons) sur les rameaux secondaires ou latéraux. Un arbre fruitier à pépins fructifie sur des pousses de trois ans et plus (la taille est identique pour le poirier).

La pousse de un an (ou rameau à bois) est une tige simple, droite, portant uniquement de tout petits bourgeons (yeux à bois), qui à la belle saison donnent des feuilles. Taillez tous les rameaux à bois à trois yeux.

Dans l'année qui suit, le bourgeon situé juste sous la plaie de taille va se transformer à son tour en rameau à bois. En revanche, les yeux les plus proches de la branche principale, vont évoluer différemment. Au lieu d'une pousse, ils forment une rosette de feuilles, mais se mettent à grossir.

L'hiver d'après, vous découvrez des bourgeons de forme triangulaire, souvent ridés à la base. Ce sont les dards. Les dards constituent la forme transitoire entre la pousse à bois et le bouton à fleur qui va donner les fruits.

Taillez à trois yeux les pousses qui portent des dards. S'il n'y a qu'un seul dard sur le rameau, veillez à ce qu'il ne se trouve pas en position terminale (taillez plus long) sinon, il formera une pousse à bois, vous faisant perdre tout le bénéfice de votre intervention.

Les boutons à fleurs sont de gros boutons bien renflés, arrondis, très aisément reconnaissables. On les dénomme « lambourdes » lorsqu'ils sont portés par un pédoncule ridé. Ces organes vont obligatoirement s'épanouir en un bouquet floral.

Si la pollinisation est bonne, ils donneront des fruits. Pour être assuré d'une qualité optimale de la fructification et ne pas épuiser l'arbre, laissez seulement un seul bouton à fruit par coursonne (c'est la dénomination de la portion de rameau qui reste sur l'arbre après avoir taillé).

Le résultat de la taille tri gemme du pommier est une coupe courte de toutes les pousses latérales, ce qui permet de bien conserver l'esthétique de la charpente, tout en favorisant les productions fertiles.

Terminez en taillant le prolongement de chaque branche principale. Il suffit de l'allonger de la longueur d'un sécateur (de 20 à 25 cm), en coupant systématiquement au-dessus d'un oeil dirigé dans le sens opposé de celui du rameau. Si la branche s'oriente vers la droite, coupez sur un oeil de gauche et vice-versa. Ceci permet d'année en année d'obtenir une charpentière bien droite.

Pour le prunier

Il est recommandé de tailler le strict nécessaire car les pruniers deviennent sensibles à tous types de blessures et donc de maladies.

Après chaque intervention, appliquer donc un mastic de cicatrisation du type goudron de Norvège afin de le protéger des champignons et autre maladie.

Taille de formation :

On peut néanmoins pratiquer une taille de formation la première année afin de former la charpente de l'arbre. Pour cela, tailler l'arbre de manière à obtenir 3 ou 4 branches principales orientées vers l'extérieur.

Comme tous les arbres à noyau et notamment le cerisier, la taille s'effectue à la fin de l'été ou au début de l'automne.

Après la récolte :

Une fois que l'on a récolté les prunes, supprimer le bois mort et les branches fragiles.

Retirer les fruits qui sont restés sur l'arbre, souvent malades, et détruisez-les.

Enfin, supprimer les rejets, c'est à dire les pousses qui se développent au pied de l'arbre.


Bonne récolte

Cordialement
Commenter la réponse de chapelon