COMPORTEMENT DE MON CHIEN

[Résolu]
Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
J AI UN JEUNE BRAQUE DE 11 MOIS TRES FOUGUEUX. IL M A FAIT TOMBER RESULTAT DOUBLE FRACTURE TIBIA PERONE. JE L AI FAIT CASTRER POUR LE CALMER IL Y A 2 MOIS. CELA N A RIEN CHANGE . LE VETERINAIRE M A DIT QU IL AVAIT UN PROBLEME DE STRESS DE L ABANDON. JE L AI RECUEILLI APRES L AVOIR TROUVE ATTACHE A UN ARBRE. COMMENT FAIRE POUR LE CALMER?JE NE VEUX PAS LE PORTER A LA SPA, MAIS IL NE FAIT QUE SE MORDRE LES PATTES, SIGNE D ENNUI, ET JE NE PEUX PAS ENCORE LE LAISSER COURIR DANS LES CHAMPS (JE BOITE ENCORE). AVEZ VOUS UNE SOULTION?
A voir également:

6 réponses


Citation : "Bien vivre ensemble La règle des 3 C : Calme, Cohérence, Constance. Toute éducation repose sur le langage. Le langage est une expression corporelle et comportementale, tout autant que le dire. Pour comprendre, être compris et s’exprimer avec un animal, il est nécessaire de modifier quelques uns de nos outils communicationnels. C’est, donc, en usant de patience, se référant au langage canin et employant des messages simples et cohérents que le maître communiquera de façon structurante avec son chien. Il faut « parler chien » ! • Placer des repères stables, • Adopter une communication COHERENTE • Être d’humeur CALME et CONSTANTE, et • Doué d’une grande patience et tolérance sont capitaux. Pour le chien, le statut hiérarchique dans la meute est fondamental pour qu’il puisse trouver sa place et évoluer favorablement dans la famille. Les règles de base à respecter : 1- l’accès à la nourriture Le chien doit manger, seul, après ses maîtres, dans un endroit calme et à l’abri des regards. Le chien ne doit pas assister au repas de la famille, doit se tenir dans une autre pièce ou à quelques mètres de la table. 2- l’occupation de l’espace. Le tapis du chien doit se trouver dans un coin calme et retiré de la scène familiale. Certaines pièces doivent lui être interdites de façon permanente, de manière à ce que le cadre familial soit cohérent donc compréhensible, comme les chambres ou l’étage. Il ne doit pas occuper les endroits de passage, tels que les ouvertures de portes, les entrées de couloir ou le pied de l’escalier. Pour inviter l’animal à rejoindre son panier : ne pas lui barrer l’accès par notre présence, lui laisser la voie libre en formant un triangle : panier – chien – maître. 3- Contacts corporels Le maître doit être à l’initiative des contacts corporels. C’est lui qui décide quand câliner, sinon repousser doucement le chien, comme aurait fait sa mère, puis le rappeler et là, le caresser. Ne jamais caresser le chien sur son panier, mais l’inviter à le quitter pour le choyer. Un chien qui grogne sur son panier a le droit de le faire : c’est le seul endroit où il est vraiment chez lui, c’est sa tanière. Apprendre ce respect fondamental du canidé et cette règle de prudence à l’enfant, est essentiel. 4- Si les limites ne font que changer : Une souplesse, pour ne pas dire carence éducative, déstabilise l’animal qui se trouve soumis à une dynamique incohérente c’est-à-dire dont les limites (ou l’humeur du maître) ne font que varier. Alors, celui-ci perd ses repères et ne sait plus où est sa place : petit loup ou chef de meute ? Ainsi, sa souffrance psychique se manifeste par des troubles anxieux ou obsessionnels compulsifs (TOC) tels que : boulimie, anorexie, automutilation, destruction par hyper-attachement, agressivité, « vol », etc … Un animal qui en vient à détruire les objets est en souffrance psychique avérée : l’animal ne se venge pas, mais exprime un profond mal-être ! Nous communiquons de façon différente. Restez à l’écoute de votre compagnon pour tenter de comprendre ce qu’il essaie de vous « dire ». N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire, un comportementaliste ou l’Ecole Vétérinaire (Dr Colette Arpaillange) : Tel : 02 40 68 77 77. Les Principes Fondamentaux du Maître : - JAMAIS de cris, ni de violence, ni de colère, - TOUJOURS être d’humeur calme, constante, et cohérente, - BEAUCOUP jouer, - TOUJOURS récompenser (80%) : « oui ! c’est bien. » - RAREMENT réprimer : « Non ! » - (cela devant être fait à l’instant de la bêtise sur le fait, dans les 3 secondes, après c’est trop tard, et aucunement en différé ou à votre retour ; car pour l’animal, vous le gronderiez pour vous avoir accueilli.) L’équipe de la SPA de Loire Atlantique"

Vous avez un chien angoissé et vous ne savez peut être pas comment le rassurer par votre attitude car l'affectif prend le pas. vous aimez ce chien alors faîtes vous aider avec un professionel, analyser votre comportement pour mieux comprendre le sien, renseignez-vous sur les clubs d'Agility dans votre secteur, parlez en à votre vétérinaire qui saura vous communiquer les adresses utiles. Dans quelques temps, tout rentrera dans l'ordre pour former un chouette duo et attention votre chien est et reste un chien pas un être humain, malgré tout l'amour que l'on porte à son animal, chacun à sa place. Bon courage. Lydie

C'est vrai qu'il a des signe de stress,angoisse...Je rajouterai peut etre en plus de tout les bon conseill donner par "lydie",de bonne balade a la nature tranquil sans le stresser,sa prend du temp mais sa les appeses,le miens qui vient de la spa,sa lui a fait du bien...si possible une heure min...seul,les maitre et le chien...

Bonjour, jE N'AI RIEN A REJOUTER A TOUS LES BONS CONSEILS QUE VOUS DONNE LA spa et les AUTRES CORRESPONDANTS; personnellement j'irais dans un club canin. J'ai un chien tres peureux qui a fait d'enormes progres lorsque j'ai fréquenté le club. En plus on y rencontre des gens qui ont la meme passion que nous, on sociabilise le chien et on bénéficie de conseils avisés. Ne perdez pas patience cela vaut la peine. Amicalement MC

Comme je l'ai déja dit a beaucoup de monde sur le site il faut aller dans un bon club canin

lui donner des médicaments pour le stress son passé a été perturbé-