Je n'arrive pas à me remettre de la perte de ma tite york de ma vie.

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 1 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2020
-
Messages postés
1724
Date d'inscription
mercredi 20 juillet 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 octobre 2020
-

Bonjour,

Le 9 avril, maudis jour, j'ai dù à regret laisser partir ma petite louloute, l'amour de ma vie rejoindre les anges et depuis je suis inconsolable. Je culpabilise d'avoir dû l'euthanasier, elle étais tout pour moi, jamais l'une sans l'autre, elle m'a beaucoup apporter tant moralement que physique, tout comme moi. Elle étais ma raison de vivre, ce n'étais pas seulement une tite chienne, non elle étais ma fille à moi, le bébé de la maison. elle a laisser tellement de vide autour de nous, pétillante pleine de joie et tout sa nous ai tombé dessus sans rien comprendre.Le pire c'est que personne ne sais vraiment ce qu'elle a eu et depuis je me pose sans cesse des questions je cherche le moindre détails sur internet, j'en deviens dingue, j'attends même chaques jour un signe d'elle pour me dire qu'elle va bien, qu'elle est heureuse mais en vain. l'image du jour de son euthanasie me hante, je la revois dans mes bras où je me disait que c 'étais fini plus jamais je ne pourrais toucher mon bébé, la caresser, la câliner, c'est trop horrible, j'en veux à la vie parce qu'elle n'avais que 5 ans et demi, parce qu'elle avais encore des moments à vivre avec nous.Et je me dis sans cesse que peu être je l'ai faites partir trop tôt...

Mon petit coeur et moi nous nous sommés aimes au premier regard. Au départ je ne devais pas être la maman de cette petite bouille d'amour mais comme un signe du destin, là-haut ils avaient prédit que ce devais être moi qui devais en prendre soin, qui devais devenir sa maman et depuis le premier jour où nous nous sommes vue, quelques chose c'était passé, et à partir de là je l'ai choyé, gâté, aimé d'un amour immense, elle était ma fille à moi et parfois je le reconnaîs, elle passais même avant mes enfants.Sans comprendre pourquoi je devais la surprotéger.

Au début suite à une annonce, sa petite soeur étais à adopter et elle me plaisait beaucoup et ma bébé d'amour que je n'avais pas vue était déjà réservé à d'autre personne, malheureusement sa petite soeur avais déjà étais adopté elle aussi et le destin à fais que ceux qui devais adopter mon ti amour n'ont pas put et cette petite caille est rester sur les bras de ses propriétaires, et elle me l'a donc proposée à l'adoption et en la voyant j'ai fondu comme jamais elle étais devenu mon bébé mais en allant la chercher j'ai appris que les propriétaires la battait à coup de bâton. Quand j'ai eu cette mamoure dans mes bras, elle étais si abattu, elle trembler de peur, semblais malade et je l'ai donc emmené chez mon vétérinaire et là..verdicte...ma bébé étais bourrée de puces et avais les oreilles pleines de galle à en souffrir!!! la pauvre...Après traitement ma caille à repris le dessus et c 'étais une toute nouvelle tite puce devant moi et peu être à cause de cela mais on est devenue très très fusionnelle toute les deux. Jamais l'une sans l'autre, et elle étais devenue le bébé de la maison, toujours énergique avec tout son amour, elle étais si chipie, nous faisait des bisous à ne plus s'arrêter. Avec mon fils, elle jouait au foot et je vous promet c'était une gagnante, elle battait tout le monde à la course. Tout le monde l'adorais et elle étais gentille même trop, elle allais  vers n'importe qui et j'été terrorisé à l'idée qu'on me la prenne ou qu'elle se perde, je suis devenue trop protectrice mais on l'ai toujours un peu trop quand on aime fort dans son coeur, quand on aime , on donne tout, on fais tout. Et c'est vrai que depuis que j'ai perdu mon papa que j'aimais fort je suis devenu très angoissé dès qu'un de mes proches même animaux a quelques chose et je donne tout pour qu'il aille mieux et soit le plus heureus possible.

Elle a donc vécu des jours, des mois et des années heureuse ma choupette d'amour.

En décembre 2019, on s'apperçois qu'elle a des sortes de petits trucs bizarre tout autour de sa vulve,jamais je n'avais vu sa , sa faisait pas plus de 2millimètres, c'étais de forme ronde et on aurait dis qu'il y avais des poil sur ces trucs noir, sa m'aurais fais pensé à des tout petits oursins! depuis quand avait-elle sa! et y'en avais beaucoup et sa se propagé...je l'emmène donc en urgence au vétérinaire et là il ne vois pas trop ce que c'étais, il pensais à un parasite, une bactérie, un microbe ou peu être même à une bléssure (mouais!!!) sans faire aucune analyse, il pense que ce n'est rien, il lui prescrit une pommade et un médicament à mettre 1 fois par jour dans sa nourriture. Quelques jour plus tard, j'ai à faire à un autre véto qui trouve sa bizarre mais étant donné que sa avait l'aire de séché, personne ne sais inquiété.

Début 2020, fameux mois de janvier, nouvelle année où tout le monde vous dis que cette nouvelle année sera meilleure que la précédente,mon bébé d'amour semble tourner en rond, ne pas tenir en place et surtout quelques fois n'arrive plus à monter sur les canapés, chaises etc...mais étant donné qu'elle est très énergique et qu'elle n'avait pas l'aire abattu je ne me suis pas inquiété plus que sa!! dans la nuit, elle semble perdu comme si elle cherchais quelque chose, très inquiète j'appelle le véto de garde et au vue des symptôme de ma caille, il pense qu'elle fais une grossesse nerveuse et me demande de ne pas m inquiéter simplement de la rassurer et d'attendre patiemment que cela lui passe( elle avais l'habitude d'en faire mais là c 'étais différent, en général, elle emmené à chacune de ses grossesse nerveuse sa peluche préféré et la protégé comme un vrai bébé et là elle ne le prenais pas mais le véto m'avait dis que sa pouvais arrivé) bon on s'inquiète pa, on fais confiance au véto sauf que quelque jour plus tard, vers le 17 janvier, mon bébé ne se sent pas bien du tout, les symptômes se sont aggravés, elle tourne en rond dans la maison, on dirait que son côté droit semble ne plus suivre, elle marche sur un côté et avais du mal à manger seul comme si elle pouvais que d'un côté. Sans réfléchir très inquiète je l'emmène au vétérinaire (le même qui l'a osculter la première fois pour ses bactérie qui n'a pas fais d'analyse) il me dis que mon bébé n'aurait pas fait de grossesse nerveuse mais il semblerais que ce serait un AVC. Il me dis de ne pas m'inquiétais car ses sequelles étant minimes sa passerais assez rapidement et il nous donne un traitement pour oxygéner son cerveau. Vers le 25 janvier, son état s'aggrave bien malgré le traitement, j'appelle donc le véto qui me dis que tout étais normal, qu'il fallait pas que je m'inquiète, qu'il fallait que j'attende que sa passe et qu'un AVC pouvait être long. Mais connaissant bien mon bébé je sentais bien que quelque chose n'allait pas et quelque chose me disait que ce n'étais pas sa et la voyant vraiment au plus mal, souffrir, je décide de la filmer et d'apporter la vidéo au vétérinaire afin qu'il se rende compte de son état. Là, il me prends vite fait bien fait dans la salle d'attente regarde à peine ma vidéo mais cependant est surpris que son état ne s'améliore pas même un petit peu mais perdure sur l'AVC et décide d'augmenter le traitement en espérant que mon bébé aille mieux et en pleine nuit ma petite caille ne vas pas bien du tout, semble souffrir, ne trouve plus d'endroit ou se positionner et très inquiète j'appellle le vétérinaire de garde de nuit, il me rassure, me donne des conseils et me demnde de l'emmener d'urgence dès le lendemain à mon vétérinaire car il pense que son traitement ne vas pas. Et au petit matin au réveil, avant même que j'appelle le vétérinaire, mon bébé se met à vomir jaune. En pleine larmes je contacte lé vétérinaire qui étais absent mais sa collègue nous reçois et reprends le dossier complet de mon ange. Là, elle nous dis qu'elle n'aurais pas fait d'AVC et au vue de l'oscultation et des symptômes de mon bébé ce serais plus une insuffisance hépathique!!! elle prends les choses avec sérieux, pas comme son collègue!! et décide que du temps avait trop été perdu et qu'il fallait avancer et elle décide de lui faire des analyse complète en urgence et en attendant les résultats, sur de son diagnostic elle lui donne un nouveau traitement.

Le lendemain verdicte, les résultats de l'analyse ne sont pas bon du tout, son foie est complètement déréglé, il faut l'hospitaliser d'urgence..et c'est le début de l'enfer...Elle y restera 15 jours (du 30 janvier au 8 février) à être martyrisée, elle subira l'enfer..perfusion à répétition, prise de sang, examen etc...elle refuse de s'alimenter, les assistantes vétérinaires sont horrible, ils l'a gavent de force lui enfonce une seringue de gavage pour la nourrire et l'alimenter, on lui met même un écarteur dans la geule pour ne pas qu'elle la referme. A tel point que quand j'ai récupérer mon bébé elle grincer des dents. 

Pour moi c'est une horreur, mon bébé d'amour que je veux tant protéger, je pleure à chaude larmes, pendant quinze jour je vais la voir pour ne pas qu'elle se sente délaisser mais je vais la rassurer la caliner la bisouter et je reste des heures avec elle mais je vois bien que ma bébé en peu plus et les assistantes vétérinaire s'acharne sur elle. La véto qui s'occupe d'elle croit comme moi en une guerrisons possible mais semble impuisante et ne comprends pas que malgré le traitement, l'état de ma petite chienne s'aggrave mais continue de s'acharner. Le 5 février lors d'une visite auprès de ma beauté je la sent partir à petit feu, ne tiens plus debout reste coucher triste n'as plus envie de rien comme si elle voulait partir et qu'elle me demandé de tout arrêter mais je ne peux m'y ressoudre,elle se cogner partout foncé dans les murs, quand elle s'étalé par-terre on étais obliger de la relevé pour tourner aussi elle n'y arrivais plus, elle rester étaler dans ses excréments...j'en pleurais c 'était insupportable de la sentir si mal. le soir plaurant toute les larmes de mon corps, sur le chemin du retour je me suis arrêtais sur un bord de route et j'ai contacter une magnétisseuse, le lendemain je lui est portais la photo de ma caille, à sa première impression, elle a remarqué que mon bébé souffrais du foie et du cerveau et que c 'était une tite boule de poil fragile par son poids (juste 2kg300) et elle sent qu'un gros chien lui a sauté sur l'arrière train (et elle a raison car on allais souvent chez des gens qui avait un chien très trapus et brutus bien plus grand que ma bébé qui une fois lui a sauté dessus l'arrière train où ma caille avait hurler...je me rappelle ce jour là j'aurais étripé ce chien! j'ai appris par la suite que ces gens sont très sale pleins de gros rats chez eux, leur poules meurt comme sa du jour au lendemain sans raison), elle me rassure, me dis qu'elle fera ce qu'elle peu mais qu'il fallait du temps que le chemin allais être long. Elle me promet de reprendre contacte avec moi pour me donner des suites qu'elle entreprendra avec mon bébé ( cela devais être au bout de 8 à 10 jours).

Le 8 février, la vétérinaire semble impuissante et me propose de contacter une clinique spécialisé pour voir un vétérinaire des troubles neuro afin de lui montrer mon bébé et lui effectuer des examens complémentaires qui permettrons d'en savoir plus et de voir pour la suite. Elle passe le week-end avec nous et semble heureuse d'être de retour chez nous et nous l'amenons le 10 dans cette clinique où elle y restera 2 jours, elle subira echographie, scaner, ponction lombaire, examen neuro, ophtalmo, et bilan sanguin complet qu'ils ont éé obligé de refaire à zéro car la clinique où elle avait été hospitalisé 15 jours leur ont jamais envoyer son dossier médicale alors que celui-ci étais primordial pour eus et voir ce que ma petite chienne avait reçu comme examen, et pourtant le spécialiste les as contactés à plusieurs reprises mais sans succés!!! du coup ils avaient eu que ce que moi j'avais et je me rappelle que cette clinique avait été choqué du comportement de celle qui l'avais hospitalisée!!!! 

Au départ mon bébé aurait dut passer un IRM qui nous aurait permis de voir encore plus de chose sur ma bébé mais le spécialiste nous avait dis qu'au vue du temps déjà perdu et de la souffrance qu'elle subissait ( alors que ma clinique de départ m'a toujours confirmé que mon petit coeur ne souffrais pas!) qu'il fallait vite mettre un traitement en place et que le seul examen de livre de suite n'étais que le scaner et que pour un irm il aurait fallu attendre encore plus de 8 jours, ce qui aurait été insupportable pour mon ange. Il nous a mit en garde sur la fait que si et seulement si mon bébé avait une trop petite tumeur au cerveau, le scaner lui ne détecterais rien comparé à l'IRM. Etant donner les circonstance, il étais hors de questions de laisser souffrir plus longtemps mon bébé et qu'il fallait le plus vite possible mettre un traitement en place.

A sa sortie diagnostic grave, elle n'a ni AVC, ni grossesse nerveuse, ni insuffisance hépathique bien que son foie est un tout petit peu désatbilisé mais peu mais elle aurait une inflammation des céphales, inflammation du système nerveux centrale. Bien que le spaécialiste n'est pas encore reçu tous les résultats complémentaire pour confirmer le diagnostic, et au vue de son jeune âge (5 ans et demi) il maintien une maladie des encéphales et met un traitement lourd et un pour soigner les infections à réévaluer toutes les 4 semaines pour baisser le traitement si mon bébé allais mieux et si récidive remonter le traitement de départ. Le spécialiste nous met en garde que seul 30 % des chiens s'en sortait. Mais mon bébé en peu plus, elle refuse de manger et de prendre ses médicaments!! dès que j'approche son cachet ou la seringue, elle se met à trembler et à peur comme si elle aurait été traumatisé mais je la rassure, essaie de passer par le jeu, je lui prépare des bouillie de légumes mélangé à de la viande haché et du fromage le tout mixé, elle mange mais peu. A ce moment là, j'ai recontacter ma magnétiseuse pour lui exprimé mes craintes que si elle ne remanger pas et ne prenait pas son traitement,elle ne s'en sortirais pas. Dé le lendemain ma petite chienne s'est remise à manger mes bouillie à la petite cuillère, a boire quand je lui présenter et à prendre son cachet, petit à petit ma petite caille avait repris le dessus, allereprenais des forces. On lui avait aménagé un petit box, avec des sécurité partout afin qu'elle ne se cogne pas et qu'on puisse l'aider à boire ou mangé ou même pour qu'elle puisse marché un peu. c'étais un déchirement pour elle d'être dans un petit box au milieu de la salle à manger mais c 'étais la seule façon de la sauvé. On la surveille jour et nuit, on dort à côté d'elle dans le canapé, ma fille s'aménage même une couchette par terre pour pouvoir la sécourir à tout moment, parfois les nuits sont difficile mais petit à petit elle arrive à dormir et être mieux.

Quelque jour après le spécialiste nous a contacté car il avait eu les résultats complémentaire et la à sa grande surprise le diagnostic qu'il avait établi été remis en cause car les examen complémentaires étaient négatif dc disgnostic non confirmé!!! Mais qu'avais mon bébé exactement!!! il m'a demandé comment se comporté mon ange et à sa grande surprise, petit à petit elle reprenais des force de jours en jour.

Etant donné que le traitement à l'aire de bien fonctionné, il décide de continuer dans le vide, dans cette lancé.Je me rappelle qu'à ce moment là j'étais heureuse mon bébé reprenais goût à la vie elle recommencé petit à petit à marchais seule plus sur le coté, elle manger parfois seule, n'arrivais pas encore à manger les croquettes mais la viande mixé. Elle à même recommencer à jouer et courrir et au bout de quelque temps elle a pu quitter son box et vaguer dans toute la maison et retourner à l'étage dans son lit qu'elle aimais tant. Elle remonter les escaliers toutes seules, j 'étais heureuse. Elle n'arrivais pas encore à monter sur les lits toute seule alors je lui avais fabriqué des petit escaliers avec des cartons et des couvertures rembouré et elle étais heureuse de pouvoir remonter seule. j 'étais heureuse de la voir comme sa.Les jours passent et ma magnétiseuse, guérisseuse ne me donne plus aucune nouvelle du jour au lendemain!!! entre temps je vais chez ma soeur emmène mon ange avec moi et elle étais contente de se retrouvé avec la petite chienne à ma soeur aussi petite qu'elle et je me rappelle que ma soeur est rester choqué de voir à qu'elle point elle allait mieux. Elle me parle de son magnétiseur à elle, très fort qui a sauver des tas de personne et me demande d'y aller ( entre temps on avait appris que ma petite soeur pratiquer de la magie noir ) afin de me faire faire uin néttoyage ( à l'époque je subissait catastrophe sur catastrophe, quand ma petite chienne est tonbé malade je me suis retrouvé avec une jambe de cassé, ma porte cassé, mon sèche linge en panne, mon poele aussi et j'en passe...) par peur, j'y vais donc le 6 mars, me parle de ma petite chienne que personne n'avais su ce qu'elle avait et qu'en fait c'étais un parasite qui lui aurait provoqué cela ( attaqué le foie et le cerveau) mais que ce n'étais rien, qu'il allais la soigné qu'il fallait pas que je m'inquiète que tout allais bien, qu'elle allais guérrir et il pme donna un cachet à lui donner chaque matin.

Arrive l heure du bilan avec ma vétérinaire, afin de voir l'évolution de mon ti coeur, étant donné qu'elle se porte mieux, elle decide de baisser son caché à basse de cortcoide et d'arrêter son cchet pour les infections.

Entre temps ma petite chienne attrappe des puces, ma chienne a du mal à se gratter la pauvre c'est une horreurpour elle et l'assistante de ma vétérinaire refuse de lui donner un cachet à cause de son traitement lourd. Je contacte son spcialiste, lui explique ce qui arrivais à ma chienne et m'affirme que de lui donner un cachet pour les puces n'aurais rien de contradictoire a l'unisson de son traitement.

Le 30 mars journée gravé parmis d'autre, mon bébé récidive, sa ne vas plus elle recommence à tourner en rond la tête penché, elle semble absente par moment, tremble fais que vomir ce qu'elle mange et par conséquent son traitement avec; ce qui est bizarre c'est que j'ai l impression qu'elle vomissait dès qu'elle ingurgitait le cachet du guérisseur, j'en avais faitla remarque à mes enfants mais bon après c 'étais peu être moi!elle recommencer à se cogner, j'ai recontacter immédiatement ma vétérinaire qui étais absente, celui qui l'a remplacé m'a refais prendre en plus un médicament pour réoxygéner le cerveau et m'a demandé de rappeler quelques jours plus tard ma véto qui s'occupé de mon ti coeur car elle été parti en vacance. A son retour je la contacte, l'état de ma bébé ne c'était pas arrangé, elle me proposa de reprendre le traitement de base avant qu'on ne lui baisse.

Du 04 au 08 avril, son état s'est fortement aggravé, elle se cogner de plus en plus faisait le toupie très très vite sur elle même et impossible de l'arrêter, elle étais complètement tordus et quand on la prenais dans nos bras elle râlais. Elle ne dormais plus, comme si elle avais peur la nuit de quelque chose, il fallait qu'on reste près d'elle car elle surveillé toujours pour voir si on étais à ses côtés et il fallait même que je luilaisse la lumière la nuit. Elle trembler n'arrivais pas à trouver de position et avais le regard dans le vide comme si ce n'étais plus elle qui étais dans son corps quelqu un d'autre la dirigé. J'avais installer des sécurité partout pour ne pas qu'elle se cogne ( encadrement du lit, coin de porte, cheve etc...) mais elle étais toujours attiré par les endroits où il n'y en avait pas comme pied de chaise mur. Parfois elle tonber la tête dans sa gamelle, elle tenais plus debout et d'autre moment rien ne l'épuiser elle faisait la toupie pendant des heures et se cogner violemment, c'était un calvaire et afin de bien prendre soin d'elle, avec mes enfants nous avions mis en place une garde de nuit chacun notre tour ce qui nous permettais de pouvoir dormir un peu bien que j'avais du mal car il s'agissait de mon bébé. Ce qui me paraissait bizarre c'est que parfois elle avait l'aire d'être bien nous reconnaître, elle manger buvait tenais debout regarder les chats ( car on en a 2) japper courrais et d'autre fois comme sa d'un claquement de doigts c 'étais plus elle.

Le 04 avril j'avais pris contacte avec son spécialiste pour avoir plus amples explications et savoir surtout si mon bébé souffrais car je ne l'aurait pas supporter. Au vue de l'état de mon bébé, il m'avais dis que même si mon bébé ne souffrais pas , elle n'étais pas bien à se cogner sans cesse et faire la toupie qu'elle n'étais pas heureuse et il m'avais demandé de la laisser partir se reposer que cela serais plus raisonnable.

Aussitôt j'ai contacté ma vétérinaire en pleure, j'arrivais même plus à parler et je me rappelle que l'assistante vétérinaire m'avais répondu méchamment que je garder ma chienne pour moi car j'avais besoin d'elle mais que je la garder pas pour qu'elle puisse vivre, déjà mal j'en été choqué!!!! comment peut-on dire sa. Ma vétérinaire m'a rappeler très tard le soir en dehors de la clinique en me rassurant que je faisait tout ce qu'il fallait pour mon bébé et qu'inconsciemment, quand on aime fort un animal on deviens quelques part égoiste c'est comme sa car on ne veux jamais le quitter car quand on aime on veux toujours h=garder ceux qu'on aime avec nous le plus longtemps possible et que notre animal n'étais pas qu'un simple animal mais que c'étais un menbre à part entier de la famille et elle m'a rassuré sur tout ce que je faisait pour mon coeur comment je l'aimais vraiment elle a été super cette véto , elle s'est battu avec nous, et au vue de mon attachement ( elle aussi depuis janvier c'étais attaché à ma chienne, elle m'avais même dis que malgré tout ce qu'elle subissait c'était une petite chienne adorable trop gentille, jamais elle ne râler, jamais elle ne montrais les crocs, jamais elle pleurais) elle me proposa de tenter pour le tout, doubler les cachet en prendre 2 au lieu de 1 afin de voir si elle pouvait avoir une réaction. Jai contacté le guérisseur de ma soeur pour le tenir au courant de ce qu'avais ma petite chienne et savoir si je devais attendre encore un peu qu'il etais encore trop tôt pour qu'il puisse la guerrir correctement, je voulais savoir si j'allais prendre une décision trop tôt et ce que lui en pensé et je n'ai jamais eu de ses nouvelles!!! 

Mais le 8Avril elle passera une nuit horrible, j'ai même eu peur que ce soit à cause des doublons de cachet, elle faisait tellement la toupie que sa jambe n'arrivais plus à suivre et devenais rouge et toute échauffé, j'ai dû la prendre dans mes bras pour la soulager mais refusé, elle râler et c'est vers 6heure du matin ce 9 avril 2020, je m'en rappelrais toute ma vie qu'elle est monter sur notre lit contre moi à poser sa tête contre ma joue et s'est endormie pendant 3heures et au petit matin m'a léchouiller le front comme elle faisait avant d'être malade, j'étais heureuse y'avais si longtemps que je n'avais pas eu de ses bisous, je croyais en un espoir.

On est descendu en bas je lui ai donné son repas, elle a pris son cachet mais avec un air triste, comme si elle s'en fiché juste pour me faire plaisir ensuite je l'ai emmené au jardin car il faisait beau et elle aimais aller dehors, elle faisait encore la toupie, la pauvre sa cuisse parfois ne suivais plus elle en tonber sa fesse par terre et faisait des roulades sur elle même, si vous saviez comme j'en étais malade mais je ne pouvais me ressoudre à devoir prendre une décison déchirante. Un moment elle s'est enfouis sous la haie chose qu'elle ne faisait jamais et s'est allongé 2 min sans bougé, elle été épuisé ma caille puis elle a recommencé sa toupie et comme le vent est arrivé je l'ai rentré au salon où elle a continuer à faire la toupie et un moment elle s'est cogné violemment au mur et je sais pas sans refléchir comme si quelqu'un m'avais poussé vers ce téléphone j'ai appelé ma véto pour lui exposer les fait et c'est là qu'elle m'a proposé de laisser partir mon ange vers les anges .Jen est pleurais toutes l'après midi , on l'a accompagné en soirée vers cette route qui nous la prendrais pour toujours. On l'a accompagné jusuqu'au bout avec mes anfants dans mes bras. Elle été tellement fatigué qu'elle s'est endormie aussitôt en ronflant comme si elle s'apaiser. Ma véto a été super, comme une amour pour mon ti coeur et nous a laisser tout notre temps alors qu'elle aurait du débaucher.

Cette journée restera graver à jamais, mon papa est parti un 9 et mon bébé un 9 c'est vraiment bizarre mais depuis je ne m'en remet pas je culpabilise et elle me manque tellement.

je reste sans réponse à certaine de mes intérrogations, ou bien est ce qu'elle aurait pu guérir? pourquoi aucun des 2 guerrisseurs m'ont laisser sans nouvelles, pourquoi mon bébé au matin du 9 à réagit comme cela, est venu me faire des bisous et s'est allongé contre ma tête.Avant on dormais toutes les deux coller l'une à l'autre jamais séparé et j'adorais tout comme elle je suppose. pourquoi elle est allais sous la haie s'allongé beaucoup m'ont dit que c'étais un signe qu'elle voulais partir? est ce qu'elle voulait ou est ce qu'elle sentais que sa allais être son dernier jour alors qu'au matin ce n'étais pas encore prévue. est ce que les vétos ont trop tarder? personne n'a vraiment su ce qu'avais mon bébé. est ce que j'ai eu bien fait de la laisser partir? et puis pourquoi le premier véto n'a pas fait d analyse sur cette bactérie qu'elle avait attrapé en fin 2019? depuis je fais que chercher des réponses des images à mes interrogations, j'en deviens folle et puis le manque de mon bébé est si présent. J'ai l impression que je n'y arriverais pas et mon bébé est-il heureux où elle est? est-elle bien? ne souffre t-elle pas? serais-ce chez les gens où ont allais qu'elle a attrapé cette bactérie? je m'en veux tellement, j'aurais dùt être plus vigilente. Aujourd'hui je n'ai plus mon ange seulement son souvenir. Ou peut- être qu'elle avait une tumeur au cerveau ? je ne cesse de me questionné? et maintenant je ne cesse de revoir mon ti ange dans mes bras en train de s'endormir pour toujours c'est un déchirement pour moi. je me dis parfois mais tu étais qui pour lui avoir hôté la vie? j'étais sa maman et je me devais de la protéger. mon amour pour elle est si fort et je crois que je n'ai jamais connu un amour aussi immense, une si belle complicité. On étais tellement proche qu'elle en faisait parfois le syndrôme du tresse de l'abandon tellement que nous étions fusionnelle, je devais la laisser le moins possible seule et l'emmener avec moi.

Grâce à ma véto j'ai pu passer plus de temps auprès d'elle mais quand on aime ce n'est jamais assez...on ne se lasse pas de ceux qui sont dans nos coeur. Parfois je me demande pourquoi la vie ma enlevé mon bébé.

J'aimerais savoir si des personnes ont vécus la même chose que moi? C'est si dur ce que je vie, le manque que j'ai.

En vous remerciant

Laeti

 

1 réponse

Messages postés
1724
Date d'inscription
mercredi 20 juillet 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 octobre 2020
1 101

Il faut laisser au temps le temps de faire son deuil.

L'acharnement thérapeutique par les vétérinaires pour faire plaisir aux maitres et leur donner l'impression de se disculpabiliser les fait souffrir beaucoup sans aucun espoir de rétablissement. (le gros bénéficiaire c'est le véto).

Quand on a fait tout le possible, il est difficile d'en faire plus.

Bon courage.