Mon chat a beaucoup maigri

spirou50 1 Messages postés dimanche 10 juillet 2016Date d'inscription 10 juillet 2016 Dernière intervention - 10 juil. 2016 à 19:09 - Dernière réponse : Sylviane17 2789 Messages postés lundi 7 janvier 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention
- 11 juil. 2016 à 14:43
Bonjour, je reprends là une question déjà posée sur le forum : mon chat persan de 13 ans a perdu beaucoup de poids depuis quelques semaines. Son poids de forme est 4.9 kg, et là, il pèse 3 kg. Il boude la nourriture, et je reste impuissante à le voir partir.
Les analyses pratiquées par le vétérinaire indiquent une atteinte rénale et hépatique, et il a un traitement depuis un mois. Mais pas d'amélioration.
Côté alimentation, j'en suis réduite à lui donner des croquettes spéciales chaton, plus riches, il en mange 2 ou 3 puis arrête. Depuis hier, je me suis résignée à le gaver à la seringue (barbare, n'est-ce pas? ), d'une pâtée adaptée aux animaux convalescents.
Mon message est un appel au secours, ne me répondez pas de le laisser partir, pas encore. Quelqu'un a-t-il une même expérience? Qu'avez-vous fait? S'il vous plait, répondez moi avant qu'il ne soit trop tard.
Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
Sylviane17 2789 Messages postés lundi 7 janvier 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 19 avril 2018 Dernière intervention - 11 juil. 2016 à 14:43
0
Utile
Bonjour,
il a l'air bien malade, donc plus d'appétit et amaigrissement. Il s'épuise c'est certain. Chez un humain on ferait des dialyses pour remplacer le travail des reins, mais sans cela peu d' espoir.
Le tout est de connaitre son degré de douleur ou de souffrance.
D'un autre côté, le gaver si le foie fonctionne mal, il ne digèrera pas ou mal, risque de vomir et l'affaiblir encore plus.
Si vous ne voulez pas le laisser ou plutôt l'aider à partir, c'est votre droit, mais il faut penser à son bien-être avant tout et ne pas le laisser souffrir inutilement. Vous vous remettrez mieux de son départ s'il s'en va en toute sérénité sans souffrance avec vous près de lui, que s'il part épuisé et anéanti par une lente agonie dont vous garderez longtemps l'image à la mémoire.
Le choix vous appartient et est difficile à prendre, mais vous seule pouvez faire ce choix.
Je vous souhaite très bon courage...
Commenter la réponse de Sylviane17