Peut-on semer des tomates à la place des pommes de terre ? [Résolu]

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 21 févr. 2011 à 17:55
Est ce qu'il est vrai que l'on ne peut pas semer des tomates sur la terre où il y avait des pommes de terres?
Afficher la suite 

20/21 réponses

Meilleure réponse
12
Merci
si l'on pratique la rotation des cultures, on ne plante pas au même endroit des plantes de même famille (pomme de terre et tomate: solanacées ) ; c'est la meilleure prévention contre les maladies et parasites ennemis des cultures la rotation permet de répondre aux différentes exigences alimentaires des plantes; on économise ainsi compost et engrais et on augmente la fertilité c'est une pratique traditionnelle d'où votre question bon jardin!

Dire « Merci » 12

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 3838 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
a bon premier nouvel il suffit de mettre tout les ans un peut de fumier de cheval pour vos plantation de légume
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
Rien ne vous l'interdit théoriquement. Cependant que ce Françoise explique est tout à fait vrai aussi. Effectivement si vous pratiquez un fumage de fond tous les ans, le problème de la nourriture ne se posera pas, mais au niveau parasites, les anciens (qui n'utilisaient pas tous les produits phytosanitaires que nous utilisons aujourd'hui) avaient parfaitement remarqué, et compris qu'en alternant les cultures, les parasites ( insectes et maladies ) avaient un développement moindre. Ce que disent les anciens ne sont pas toujours des " conneries" lorsque l'on y réfléchi un peu, et à mon avis, si on les avait un peu plus écouté nous n'en serions pas là où nous en sommes aujourd'hui. A méditer Amicalement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
bon, je vais te détailler la tout, Marie Pierre Blaquie. si tu met des tomates après une culture de PDT, le principale problème viendra des parasites car ces deux cultures étant de la même famille, elles ont un grand nombres de parasites en commun et donc, le printemps prochain, les larves qui ont attendus tout l'hiver dans le sol trouveront leurs plantes hôte servi sur un plateau. si tu cultive une autre famille de légumes, la plupart de ces larves seront vouées a une mort certaine. pour la question de l'engrais, la tomate est, comme la PDT, une plante gourmande. elle puisent toute les deux un peu prêt les même minéraux. ce qui fait qu'il faut obligatoirement faire un complément de fumure. c'est pour cela qu'il est plus simple de changer de culture ( famille et besoin nutritionnelle) pour exemple: PDT suivi par culture de mâche en hiver. au printemps, des carottes suivi par une légère fumure pour une culture de choux en automne/hiver. une culture de salade au printemps puis des oignons. a l'automne, un semis d'engrais vert en biomax ( plusieurs variétés en mélange). du seigle+de la vesce+ de la moutarde. celui ci reste en place tout l'hiver. au printemps, tu ne peut toujours pas cultiver des PDT mais tu peut y mettre sans problème des tomates après une fumure au compost ou apport d'engrais bio en granulé. ceci n'est qu'un exemple et beaucoup d'autre variantes sont possible. René Boulet nous dit: """2°) il faut bien sur fumer avec si c'est possible du fumier de cheval, du compost, de la corne de boeuf broyée lors du bêchage d'automne en grosses mottes. Ceci est valable pour toutes les plantations"""" si l'on enrichis sa terre tout les ans, on est forcément en excès car on ne cultive pas des plantes gourmandes tous les ans sur la même parcelle. beaucoup de plantes potagères se contentent des reste d'engrais de la culture précédant et certaines ne supportent pas les fumure trop récentes. de plus, tous les minéraux qui ne sont pas captés par les plantes sont perdus et vont polluer nos eaux. vous parler de bêchage automnale mais je ne le pratique plus depuis longtemps et c'est ce que j'enseigne a mes clients. un simple dé-compactage suffit si le besoin s'en fait sentir. cordialement, le bio-potagiste http://lebiopotagiste.jimdo.com/
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bien sur qu'on peut :-)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
J'ai bien lu toutes les réponses apportées à la question : Peut-on semer des tomates après de P de T ? Les réponses apportées sont complémentaires et cernent bien le problème. 1°) Il faut faire tourner les plantations de son potager pour tirer le maximum que la terre peut donner. Et revenir à la même plantation tous les 4 ans si possible. 2°) il faut bien sur fumer avec si c'est possible du fumier de cheval, du compost, de la corne de boeuf broyée lors du bêchage d'automne en grosses mottes. Ceci est valable pour toutes les plantations. 3°)Semer les tomates en semis sous serre ou sous abris, les repiquer dans des godets avant de les repiquer en pleine terre. Attention aus gelées tardives (lune rousse et les St de glace. 4°) A déguster sans modération.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Je crois que la belle-mère avait très bien compris. La réponse technique sur les solenacées le prouve bien. Ceci dit, les "anciens" qui n'étaient pas fous, le savaient très bien qu'il ne faut jamais planter des tomates là où l'année précédente on avait fait de la pomme de terre... Rien de tel que la mémoire des âges. En apparté: L'eau de cuisson des pommes de terre encore tiède est un excellent désherbant naturel. Mais il faut qu'elle soit encore tiède. Cependant vous pouvez aussi vous consacrer au chimique Round Up si vous préférez... Bon jardin
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour Marie Pierre, bien sur que vous pouvez planter des tomates en lieu et place des pommes de terre moi j'ai testé personnellement la chose et je peux vous affirmer que celà marche mais seul problème c'est que j'ai récolté des tomates !!! allez bon jardinage !!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Il vaut mieux effectuer une rotation mais certains jardiniers allemands prechent pour cultiver toujours les memes plantes au meme endroit c'est peut etre eux qui ont inspiré votre mere.En ce qui me concerne j'essaye si cela est possible de planter de pois avant les tomates sans oublier de l'engrais.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
vous dites " semer " des tomates, j'en déduis que c'est pour faire du plant, si là est votre question, autant faire votre semis dans un substrat exempt de maladies. Si c'est pour repiquer du plant, à votre place j'éviterais car tomates et pommes de terre sont sujètes au mildiou. Au même titre on ne repique pas des poireaux sur une planche ou on vient de cultiver des oignons sinon bonjour le ver du poireau ! Nos anciens avaient du bon sens.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Il y a une réponse qui préconise du round up comme désherbant, rien de tel pour infecter la terre et celui qui utilise le produit qui est cancérigène.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, A ma connaissance, les tomates sont clairsemées sous chassis ou dans une caisette à l'abri du froid, début mars selon les régions. Les plants sont repiqués dans des godets remplis de terre à forcer, lorsqu'ils mesurent 5 à 6 cm. Ces plants seront repiqués en pleine terre fumées après les dernières gelées ou sous abri, ils auront atteints environ 15 cm de hauteur. Et bon appétit. Amitiés, René
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
si c'est à cause d'un problème de place, vous pouvez le faire, fumer votre terrain maintenant et quand vous planterez vos peids, les mettre sur un lit de compost avec un peu de corne broyée et quelques granulets d'ortie, vous aurez de bons résultats.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
mes salutations je me permet d'intervenir pour apporter un complément de réponse. seul les personnes se servant des produit phytosanitaire chimique peuvent se passer de rotation de culture. pour les potagistes bio, comme moi, la rotation des culture est indispensable. si non, il faut s'en remettre a sa bonne étoile. Françoise Guyon-Bargeon nous dit : "la rotation permet de répondre aux différentes exigences alimentaires des plantes; on économise ainsi compost et engrais et on augmente la fertilité." ce n'est pas tout a fait exacte. cela permet, en fait, de ne pas déséquilibrer le sol entre deux apport de fumure. mais faut il encore que la rotation soit faite avec discernement. la meilleur des rotation n'augmentera pas la fertilité du sol , par contre, elle empêchera toute carence sévère. il faut savoir qu'a elle seule la rotation des culture ou "plan d'assolement" ne suffira pas a maitriser les problèmes rencontrés en culture bio. Jean Paul, ce n'est pas l'eau de cuisson des pomme de terre qui a un effet désherbant mais la simple température de celle ci. essayez avec de l'eau chaud du robinet, vous aurez le même résultat. bonne continuation Franck, le bio-potagiste http://lebiopotagiste.jimdo.com/

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Si après toutes les réponses que nos amis vous ont fournies avec gentillesse vous vous posez encore la question, là permettez moi d'avoir des doutes ! Nous vous avons expliqué en long et en large que c'était possible en vous apportant les explications (avantages et inconvénients) de la culture tournante, je ne vois pas ce que l'on pourrait faire de plus. Ha si, la patate ne produit aucune de substance dhéserbante faisant crever la tomate.Ai-je été assez clair cette fois ? Amicalement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Pour ma part, je pratique la rotation continuellement, avec comme simple additif la fumure par l'ajout de compost. Jamais d'engrais ni de produit phyto-sanitaires. Rien de rien. Cela fait vingt ans que je pratique ainsi et tous les ans j'ai de bons résultats. Pas de maladies, et si les tomates sont un peu tachées par la pluie les périodes où il pleut un peu plus que la normale, que cela peut-il faire? Je m'en contente... Et tous mes légumes sont bien meilleurs que ceux achetés au supermarché qui commencent déjà à pourrir 24 heures après les avoir achetés.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
pour ma part je plante toujours mes tomates a la meme place et ça depuis des annees sans aucun probleme et apres la recolte de p de t j'y met un peux de chaux au magnesium pour desinfecter le sol

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Merci à Franck Vimond pour sa réponse très scientifique. C'est toujours très utile d'avoir une explication de cette envergure bien que la plupart d'entre nous se fondent sur le savoir-faire par expériences personnelles et le savoir-faire hérité des anciens, qui eux, n'avaient aucune notion des tenants et aboutissants physico-chimiques.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Mr. Jacques DUQUENOY, le chaulage est une pratique d'un autre temps. elle ne devrais plus avoir cour dans nos potagers. la chaux modifie les propriétés chimiques et physique du sol. chimiquement en le rendant plus alcalin et si il l'est déjà, bonjour les résultats physiquement en accélérant la minéralisation de l'humus du sol, c'est à dire la transformation en substances minérales assimilables par les plantes, tandis que le stock d'humus s'épuise. en cela, se trouve les origine de ce dicton "la chaux enrichie le père mais ruine le fils". Le problème de la chaux, c'est quelle tue une grande partie des bactéries ou champignons. les mauvais mais aussi les bons. le remède s’avère donc être pire que le mal, vous stérilisé votre sol. il existe bien des amendement calcaire capable de la remplacer pour ce qui est de la modification du PH du sol. la dolomie. La dolomie, présente une alternative intéressante, riche en magnésium, elle se présente en poudre broyée, et est très active pour remonter progressivement le PH d'un sol acide en quelques années. ps: un sol potager bien tenu et respecté n'a pas besoin d'être désinfecté. http://lebiopotagiste.jimdo.com/
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Entièrement en accord avec Franck et notament sur la dolomie, et je complèterai en mentionnant un autre proverbe " qui chaule de trop se ruine sans y penser "
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme