Comment combattre efficacement le mildiou sur les plants de tomates ? [Résolu]

- - Dernière réponse :  r33s - 1 juil. 2016 à 07:10
Comment combattre efficacement le mildiou sur les plants de tomates ?
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
14
Merci
Bonjour Une manière de combattre le mildiou...c'est aussi de bien espacer les plants de tomates lors de la plantation....l'air pourra ainsi mieux circuler et éviter à la maladie de s'installer et de se diffuser entre plants car le mildiou aime bien les ambiances humides.

Dire « Merci » 14

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4170 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
4
Merci
Une fois que le mildiou s'est invité sur les pieds de tomates, il n'y a malheureusement plus grand chose à faire et c'est très souvent le cas en fin de saison. Vous pouvez essayer un traitement à la bouillie bordelaise ou au souffre (ces deux produits sont utilisables en culture bio), mais à cette époque, il n'y a pas de garantie de résultat. Une autre technique à faire lors de la plantation des tomates, c'est de transpercer chaque pied de tomates avec un bout de cuivre (un bout de fil de cuivre de fil électrique convient parfaitement). Le cuivre sera très légèrement dissout par la sève et sera présent dans la plante ce qui empêchera le mildiou de s'installer car le cuivre a une action anti-fongique (il détruit les champignons filamenteux, ce qui est le cas du mildiou). Cette technique permet de limiter ou de retarder l'installation du mildiou suivant les régions car il se développe rapidement par temps humide et frais ( entre 10 et 18°C environ).
Tisane de sauge et clou de girofle est un curatif efficace !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
Le fil de cuivre piqué dand le pied de tomate ne sert absolument à rien, si ce n'est qu'assouvir le besoin d'une espèce de légende. En effet le cuivre ne peut être assimilé par une plante que s'il l'est déjà par la terre. Pour celà il est judicieux de répandre du sulfate de cuivre sur la terre prévue pour la planche de tommate au début de l'autone et d'y passer la binneuse. Et là seulement la prochaine plantation pourra en profiter. Ce n'est pas très écolo, mais ce n'est pas non plus très contaminant. Rien n'empèche d'utiliser ce sulfate de manière résonnée en ne dosant que de moitié de ce que préconnise le fabricant. Dans ce cas il faut planter des oeillets d'inde entre chaque plant de tomate, éviter de laisser des feuilles toucher le sol et surtout ne pas trop arroser. Pour les arrosages, il faut les faire un peu éloignés autour des pieds (env 15-20cm) de façon à obliger les racines à ramper et allez les oligos-éléments cuivrés qui ont été générés. Bonne saison de jardinnage. Paul MATHIEU
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Il ne faut pas hésiter à traiter vos plants de façon préventive. L'espacement suffisant est aussi un bon conseil. Le seul traitement valable ( et autorisé en culture biologique) est la pulvérisation de solution de bouillie bordelaise. Vous pouvez traiter durant toute la saison de production, attendez simplement quelques jours après traitement pour récolter des tomates et il suffit de les laver à l'eau tout simplement avant de les utiliser pour la cuisine. La solution du fil de cuivre dans la tige principale est assez peu efficace si il y a attaque de mildiou. Traitez aussi préventivement vos pommes de terre aussi sensibles au milfdiou
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
la bouillie bordelaise reste la solution elle vont adorer sa va leurs faire du bien
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour à tous, Vous entendez souvent parler des mérites des anti-oxydants pour la santé. Manger des tomates est très bien puisqu'elles en contiennent copieusement. Les traiter à la bouillie bordelaise (donc au cuivre) est une solution préventive tout d'abord qui n'a aucune garantie sinon de bloquer la croissance de la plante en cas de surdosage, et contraire à leurs bienfaits puisque le cuivre est un oxydant ! donc vous l'aurez compris, pas terrible... je vous suggère de changer de variétés et de vous orienter vers les plus anciennes, tolérantes, telles que la cornue des andes, qui a fait ses preuves l'été 2007 (? à vérifier... j'ai pas la mémoire des dates...). Quant au soufre, il n'a jamais été efficace contre le mildiou mais contre l'oïdium... Quand je dis que les jardins d'amateurs sont davantage traités que les cultures des professionnels Allez sans rancune !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mildiou

je recommande ail et bicarbonate ...une année en misant sur le préventif et un suivi précis des cultures nous avons réussi à nous passer de bouillie bordelaise alors que nous vivions en zone humide
-
5 gr de bicarbonate au litre d'eau et une cuillère de savon noir....Je traite ainsi mes pommes de terre et mes plants de tomates.
Commenter la réponse de jbx
0
Merci
je remercie toutes les personnes qui ont si aimablement répondu à ma question. Je vais essayer toutes les réponses et je verrais laquelle est la meilleure. Encore un grand merci.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme