Potager avec une terre très argileuse, que faire pour l'alleger ? [Résolu]

-
J'ai 1 potager avec une terre très argileuse, que puis-je faire pour l'alleger au maximun ?
Afficher la suite 

20/27 réponses

Meilleure réponse
52
Merci
salut Norbert, au vu des réponses, je me sent obliger de t'aider. il n'y a guère que les réponses de marc ou jean Michel qui soit censées., a ce détail prés, pas de fumier de vache. il est a réserver aux terres légères, et pas de bêchage en hiver mais tjs a l'automne voir au printemps si pas le choix. une réelle modification de ta terre tien en 4 mots: composte, paillage, engrais vert et du temps! 3 ans , en fait , dans la plupart des cas. la 1 er année,en partant du principe que tu commences maintenant et donc trop tard pour l'engrais vert, tu pratiques un bêchage en évitant de retourné la terre et en l'émiettant grossièrement. tu y répands du composte demi-mûre ou , si tu n'en as pas, du fumier de cheval ou de mouton( mais sache qu'il est tjs préférable d'utiliser le fumier après un compostage.) tu l'incorpores superficiellement ou pas ( les 2 méthode ce valent ) puis tu pailles ( paille, tonte de gazon, feuille morte, ect...) les feuilles mortes recouvertes avec de la paille ou des tontes bien sèchent font merveilles. bien sur, il y as des variantes car certains semis se font en novembre ( pois, cerfeuil tubéreux, ect...) au printemps, tu écarte le paillis pour semer ou repiquer puis, quand les plants sont assez grands, tu replace le paillis. si tu ne marche pas sur la terre de tes cultures, tu n'as pas de binage ou de sarclage a faire et très peu de désherbage, si tu a bien retiré le chiendent et le liseron au bêchage. quand une culture se termine et que tu ne compte rien cultivé a cet endroit avant plusieurs mois ( 2 minimum ) tu y sème un engrais vert a la volé. dans le cas d'une terre argileuse ( ton cas) tu y sème de la vesce mélanger avec du seigle, cet engrais vert reste en place plusieurs mois. si tu doit remettre cet parcelle en culture rapidement ( 2 à 3 mois) tu sème de la moutarde ou de la phacelie. quand la masse végétale est assez conséquente, tu la fauche, la broie grossièrement et la laisse sur place séchée un peu ( 2 semaine environ ) si tu doit semer ou repiquer dans un proche avenir, tu l'incorpore superficiellement et attend au moins 3 semaines avant de commencer. si aucune culture n'est prévues, tu le laisse sur place et tu paille. la 2 éme année, cela recommence sauf que tu n'as plus a bêcher ta terre mais juste a l'ameublir avec un croc ou une gralinette. tu a comprit que le principe est de tjs garder ta terre couverte. tu verras dés la 2 éme année une différence et la 3 éme, ta terre ne sera déjà plus la même. je ne suis pas rentré dans tous les détailles car la place et le temps me manque ( et puis , généralement, je suis payer pour cela ) mais sache aussi qu'il faut pensé au rotations de culture pour les engrais verts. bonne continuation.

Dire « Merci » 52

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4731 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
8
Merci
il faut ajouter du sable de riviere
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
5
Merci
c'etait mon cas egalement j'ai mis 2 tonnes de sable et depuis impeccable
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
3
Merci
Du sable oui ! Mais pas n'importe quel sable, surtout pas du sable de carrière calcaire ! Du sable de rivière, c'est le mieux. On peut le remplacer avec ce que les marchands de matériaux appellent du sable lavé, qui sert à la pose de carrelage. Il a la propriété de ne pas se tasser. C'est ce que j'ai fait, il y a quelques années. Les résultats sont probants. Maintenant, il ne faut pas rêver : ce n'est pas devenu une terre à carottes ou à asperges! "Travaillez, prenez de la peine c'est le fond qui manque le moins !" Le labour, le binage sont plus pénibles mais bien efficaces aussi. Michel
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
3
Merci
Une excellente méthode dans votre cas est le BRF . En plus c'est l'époque ; on récupère des branches d"élagage (<5cm) de toute essence d'arbre (chene, chataigner,haie diverses,mais éviter les résineux) que l'on broie avec un boyeur et que l'on dépose de suite à raison d'une couche de 3 cm (après avoir déserber manuellement le terrain) ; après on y touche plus jusqu'au printemps . On peut aussi récupérer du broyat avec un élagueur . Le BRF a plusieurs avantages - restructuration du sol (un peu a la manière d'une forêt) - évite le bêchage - diminue le désherbage - diminue l'arrosage (même en région chaude)
Internet est très riche en info sur le BRF ; taper BRF dans google et vous saurez tout sur cette technique mise au point il y a 40 ans au canada . Je l'ai commencé il y a 1 an sur une partie du potager et c'est fabuleux ; là ou il y avait du BRF , même en marchant dessus ,la terre est resté souple ; pas un seul désherbage n'a été éffectué , et l'arrosage s'est limité uniquement au jeunes plans ; alors que sur les parcelles non pourvues de BRF , il a fallu déherber à 2 reprise , et la terre est beaucoup plus dure. En espérant vous avoir aidé .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
L'alléger avec du sable tout simplement et du compost
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
Une excellente méthode dans votre cas est le BRF . En plus c'est l'époque ; on récupère des branches d"élagage (<5cm) de toute essence d'arbre (chene, chataigner,haie diverses,mais éviter les résineux) que l'on broie avec un boyeur et que l'on dépose de suite à raison d'une couche de 3 cm (après avoir déserber manuellement le terrain) ; après on y touche plus jusqu'au printemps . On peut aussi récupérer du broyat avec un élagueur . Le BRF a plusieurs avantages - restructuration du sol (un peu a la manière d'une forêt) - évite le bêchage - diminue le désherbage - diminue l'arrosage (même en région chaude)
Internet est très riche en info sur le BRF ; taper BRF dans google et vous saurez tout sur cette technique mise au point il y a 40 ans au canada . Je l'ai commencé il y a 1 an sur une partie du potager et c'est fabuleux ; là ou il y avait du BRF , même en marchant dessus ,la terre est resté souple ; pas un seul désherbage n'a été éffectué , et l'arrosage s'est limité uniquement au jeunes plans ; alors que sur les parcelles non pourvues de BRF , il a fallu déherber à 2 reprise , et la terre est beaucoup plus dure. En espérant vous avoir aidé .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
mélanger avec du sable et si vous avez une cheminée, vous pouvez aussi apporter de la cendre
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
L'alléger avec du sable tout simplement et du compost
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
avant le bêchage ou le labour répandre de la chaux (en vente à "gam vert") une fois tous les deux ou trois ans et laisser agir.Attention aux dosages car la chaux brûle tout. Enfouir du fumier "paiilé":la paille est un bon aérateur. Ne pas labourer tous les ans mais passer la fraise plusieurs fois dans des sens différents pour casser les mottes puis repasser une dernière fois après avoir répendu de l'humus provenant de broyage de feuilles,tailles de haie,cendres .... car se sont les vers de terre qui sont les meilleurs ouvriers pour rendre les sols argileux plus cultivables. Le sable n'allège pas,il permet un drainage .Les plantes potagères ne l'aime pas.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Une excellente méthode dans votre cas est le BRF . En plus c'est l'époque ; on récupère des branches d"élagage (<5cm) de toute essence d'arbre (chene, chataigner,haie diverses,mais éviter les résineux) que l'on broie avec un boyeur et que l'on dépose de suite à raison d'une couche de 3 cm (après avoir déserber manuellement le terrain) ; après on y touche plus jusqu'au printemps . On peut aussi récupérer du broyat avec un élagueur . Le BRF a plusieurs avantages - restructuration du sol (un peu a la manière d'une forêt) - évite le bêchage - diminue le désherbage - diminue l'arrosage (même en région chaude)
Internet est très riche en info sur le BRF ; taper BRF dans google et vous saurez tout sur cette technique mise au point il y a 40 ans au canada . Je l'ai commencé il y a 1 an sur une partie du potager et c'est fabuleux ; là ou il y avait du BRF , même en marchant dessus ,la terre est resté souple ; pas un seul désherbage n'a été éffectué , et l'arrosage s'est limité uniquement au jeunes plans ; alors que sur les parcelles non pourvues de BRF , il a fallu déherber à 2 reprise , et la terre est beaucoup plus dure. En espérant vous avoir aidé .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
mélanger avec du sable ou, et, si vous avez une cheminée, de la cendre. Quelle idée d'avoir une terre argileuse !!!!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
la solution de MARC est la plus sage et la plus réaliste! non du sable ne sert à rien :faite le test dans une bassine de terre percée et arrosez vous remarquerais vite que le sable ressort peut à peut par le bas....et dans le jardin il descend ! et disparait de la terre qui redevient grasse ! L'adjonction de terreau maison (humus),de déchets vert sain et de fumier en fait une terre acceptable .De plus après le grifage et ratissage du printemps je me contente de grifage régulier pour aérer la terre .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Apporter ce que l'on appelle des amendements: -apporter de la matière organique tous les ans( terreau, fumier de vache bien pailleux et si possible vieux, tourbe, humus,....) -sable en surface (car il va descendre) tous les deux ans ( sables de rivière)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Apporter ce que l'on appelle des amendements: -apporter de la matière organique tous les ans( terreau, fumier de vache bien pailleux et si possible vieux, tourbe, humus,....) -sable en surface (car il va descendre) tous les deux ans ( sables de rivière)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
la meilleur reponse et andre bonnardel sauf a propos du labour surtout le faire tous les ans avant le premier decembre foi d'un ancien agriculteur
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Tous les ans, apporter des cendres avant le bêchage. Si possible, bêcher avant l'hiver en grandes mottes. Jean-Louis
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
on ne change pas la terre, elle reste ce qu'elle est. Le sable,fumier et autre composte n'est qu'une solution provisoir,le sable finit par descendre, et les amendement organique finissent par se décomposé dans le sol, mais ca ne change pas la terre, c'est juste un bonne angrais. Il faudrai en mettre une quantité importante tous les ans et encore, ca va pas changer grand choses. il faut la travailler a l'automne et faire un gros labour, laisser faire le temp, gel,dégel, pluie,soleil feront leur boulot. cordialement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Une excellente méthode dans votre cas est le BRF . En plus c'est l'époque ; on récupère des branches d"élagage (<5cm) de toute essence d'arbre (chene, chataigner,haie diverses,mais éviter les résineux) que l'on broie avec un boyeur et que l'on dépose de suite à raison d'une couche de 3 cm (après avoir déserber manuellement le terrain) ; après on y touche plus jusqu'au printemps . On peut aussi récupérer du broyat avec un élagueur . Le BRF a plusieurs avantages - restructuration du sol (un peu a la manière d'une forêt) - évite le bêchage - diminue le désherbage - diminue l'arrosage (même en région chaude)
Internet est très riche en info sur le BRF ; taper BRF dans google et vous saurez tout sur cette technique mise au point il y a 40 ans au canada . Je l'ai commencé il y a 1 an sur une partie du potager et c'est fabuleux ; là ou il y avait du BRF , même en marchant dessus ,la terre est resté souple ; pas un seul désherbage n'a été éffectué , et l'arrosage s'est limité uniquement au jeunes plans ; alors que sur les parcelles non pourvues de BRF , il a fallu déherber à 2 reprise , et la terre est beaucoup plus dure. En espérant vous avoir aidé .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Une excellente méthode dans votre cas est le BRF . En plus c'est l'époque ; on récupère des branches d"élagage (<5cm) de toute essence d'arbre (chene, chataigner,haie diverses,mais éviter les résineux) que l'on broie avec un boyeur et que l'on dépose de suite à raison d'une couche de 3 cm (après avoir déserber manuellement le terrain) ; après on y touche plus jusqu'au printemps . On peut aussi récupérer du broyat avec un élagueur . Le BRF a plusieurs avantages - restructuration du sol (un peu a la manière d'une forêt) - évite le bêchage - diminue le désherbage - diminue l'arrosage (même en région chaude)
Internet est très riche en info sur le BRF ; taper BRF dans google et vous saurez tout sur cette technique mise au point il y a 40 ans au canada . Je l'ai commencé il y a 1 an sur une partie du potager et c'est fabuleux ; là ou il y avait du BRF , même en marchant dessus ,la terre est resté souple ; pas un seul désherbage n'a été éffectué , et l'arrosage s'est limité uniquement au jeunes plans ; alors que sur les parcelles non pourvues de BRF , il a fallu déherber à 2 reprise , et la terre est beaucoup plus dure. En espérant vous avoir aidé .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme