Comment faire des repousses de dipladénia? Et quand? [Résolu]

Signaler
-
 Janeton -
comment faire des repousses de dipladénia? Et quand?

2 réponses


Bien le bonjour. Ici en Corse le dipladénia est très courant chez les fleuristes, en effet c'est une plante qui fleurie abondamment et qui resiste très très bien à la sécheresse. Normalement il se multiplie par bouturage au printemps, mais je reconnais que c'est très difficile à réussir. Il faut prendre de petites pousses de 5 à 6 cm les couper très proprement juste sous un oeil, coupez les feuilles de tige, ne laissez que les 2 feuilles de tête( afin de limiter l'évaporation) les tremper dans des hormones de bouturage ( en poudre ou en liquide, ça se trouve chez tout pépinieriste ou commerces spécialisés), ensuite vous les plantez dans une caissette en polystirene ( type caisse à poisson) que vous aurez remplie de 10 cm de sable de rivière ( ne laisser passez que le deux feuille terminales) arrosez et placez une vitre par dessus, un peu de chaleur et beaucoup de lumière, et normalement l'enracinement devrait se produire. Maintenant vous pourriez essayer un marcotage, Prendre votre pied mère, y choisir une belle tige, la dérouler et sans la couper, la planter dans un autre pot que vous placerez juste à côté. Une fois que vous constatez l'enracinement, vous coupez la tige, et vous voila avec une nouvelle plante. Bien amicalement (PS ici en corse, j'arrive à les garder en les protègeant un peu, plusieurs années de suite, car il ne gèle pas, et au printemps, une petite taille et c'est reparti)

toutes les réponses sont bonnes au sujet des boutures mais un petit truc il faut bruler l'extrémité de la bouture car le dipladenia secrete un lait collant qui empeche l'enracinement.bon courage à toutes et tous

ma réponse ayant disparue je reitére: primo : je confirme qu'une bouture plantée à plus de 3cm de profondeur, est la meilleure façon de la rater. secondo: la terre ne doit pas être que du sable, mais ajoutée de terreau ou tourbe: c'est ce qu'on appelle une mise en jauge La meilleure saison pour réaliser cette opération est au départ du printemps. Pesant prés de 300 questions répondues, si vous supprimez cette réponse, je quitte votre site.

Ne nous fâchons pas ! Claude, à moi aussi il m'est arrivé que mes réponses ne s'affichent pas, (les aléas de l'informatique) et bien je recommence, et voilà, Nous avons tous décidés ici de notre plain grès de venir apporter notre petite contribution à d'autres, notre tout petit savoir nous ne devons pas le garder rien que pour nous, et je pense que tous ceux qui utilisent ce forum ( vous y compris, j'en suis certain) le font de très bonne grâce, mais personne n'a non plus la science infuse, donc nos amis qui ont besoin de conseils font en sorte de récolter un maximum d'information qu'ils utiliseront comme bon leur semble. Maintenant personnellement je place mes boutures dans une caissette de sable de rivière jusqu'à enracinement puis je les "rempote" en godets, dans un bon terreau. Le sable ne sert qu'à l'enracinement le dipladénia ne pousse pas uniquement dans du sable c'est évident.. Pour répondre à la personne qui préconise de bruler l'extrémité coupée afin de ne pas laisser le lait s'écouler, personnellement je préfère tremper cette extrémité dans un peu de cendre de cigarette ( extrêmement efficace notamment pour les boutures de ficus - caoutchouc - ça stop net l'écoulement, ou j'utilise aussi des hormones de bouturage en poudre qui ont le même avantage. Amicalement

Voici une petite combine qui devrait normalement fonctionner sur le dipladénia, ( personnellement je ne l'ai jamais testé, mais pour d'autres plantes ça marche, alors pourquoi pas avec celle ci ) Lorsque vous constatez que votre dipladénia produit de longues tiges, placez pres de votre pot d'autres pots plus petits avec ( eh oui, du sable de rivière, allé ou du terreau ) couchez les tiges ( sans les casser, attention elles sont très fragiles) de façon à ce qu'un œil - jonction des feuilles- repose sur chaque petits pots, recouvrez d'un ou deux cm de sable ou de terreau arrosez et normalement cela devrait s'enraciner au niveau de l'œil recouvert. Une fois bien enraciné vous pourrez couper les tiges et voilà vous obtenez autant de plantes que de pot placés autour. Amusez vous à le faire sans aucune crainte pour votre pied mère, personnellement je n'ai pas testé sur le dipladénia, mais sur d'autres plantes c'est un très bon moyen de multiplication. Bon courage Amicalement

bonsoir je travaille en horticulture dans le dipladenia et le sundaville . alors il faut couper des tronçons de dipla puis le bouturer dans du terreau acide ('je pense que vous pouvez vous renseigner dans les jardineries pour le terreau)

ensuite le couvrir sous du plastique, l'arroser superficiellement tout les jours ne pas insister sur l'arrosage.

je vous remercie pour tous ces conseils, je vais essayer de les appliquer au mieux, car celle plante reste assez onéreuse, je suis dans la région rhone alpes, et hors de question de les garder dehors l hiver;
Bonjour,

La tige pour le marcotage, on la prend verte ou brune (genre bois ), merci de vos informations

Bonjour ,peut on encore faire des boutures de Dipladénia a cette période?  Merci

Je suis dans le Berry sud.

c'est bien sympa de consacrer du temps à résoudre nos petits problèmes...

Je vous enverrai quelques fleurs (virtuellement) de mes prochaines fleurs de ipladenia !

cordialement

Jeanne

Un petit Conseil concernant le dipladenia. 

Dans le sud, s'il a passé l'hiver dehors, mais habrite.... 

Au printemps, s'il n'a pas gelé, lui donner rapidement de l'engrais, sinon il risque de ne pas résister, même s'il paraît bien.

Conseil d'un pépiniériste... 

J'en ai perdu deux, qui avaient bien résisté à l'hiver, mais n'ont pas résiste au printemps, faute d'engrais au bon moment.