On m'a deconseille de mettre les pelures d'orange et de mandarin

Utilisateur anonyme - Modifié par Crashounette le 9/07/2012 à 19:07
 Utilisateur anonyme - 30 déc. 2010 à 18:42
pouvez vous me dire si c etait in bon conseil ou non il parait que ca pourrait rendre le compost trop acide pour certaines plantes. merci d avance
A voir également:

16 réponses

Utilisateur anonyme
2 mai 2010 à 18:43
On ne dirait pas qu'internet regorge de sites sur le jardinage, le compostage, etc. Les forums sont probablement la solution de facilité, car il suffit de poser une question et les correspondants vous envoyent leur réponse. A eux de faire le boulot. En jardinage comme ailleurs, les efforts sont récompensés, et le contraire est vrai aussi. De plus, toutes les réponses ne sont pas bonnes à prendre (J'accorde à tout le monde le droit de critiquer mes écrits - sauf que si vous allez vérifier sur des sites sérieux, vous vous ferez votre propre opinion). Donc, pour revenir au compost. Le principe de base est de réaliser un mélange équilibré de matières carbonnées et d'humidité. Toutefois, il ne se décompse pas par fermentation mais par dégradation par les bactéries aérobies puis par les lombrics (vers de terre). Ces auxiliaires sont indispensables. Sinon, pas de compost. C'est pourquoi les choux ont mauvaise presse, mais à tort : c'est leur mise ensemble + humidité + chaleur + confinement qui provoque leur fermentation. Mais il en est de même pour les tontes de gazon ! Dans ces cas, il faut limiter l'épaisseur des couches et intercaler ou mélanger avec des matériaux secs (paille, feuilles) pour atténuer l'hygrométrie. Une autre -bonne- précaution est d'intercaler des couches de terre de jardin. Cela régularise le tas et attire les lombrics. Il faut périodiquement aérer le tas en le découpant verticalement et en le reconstituant en couches pour le mélanger (l'extérieur se transforme moins vite que l'intérieur, car plus sec) et l'homogénéiser. Compter 4 à 6 semaines entre deux "retournements". Les intervalles sont raccourcis en bonne saison car la chaleur accélère la transformation. Enfin, pour les écorces d'agrumes. Je ne sais pour quelle raison, mais il est notoire, et je l'ai constaté, que les lombrics les fuient. Donc, à proscrire. Je terminerai en m'interrogeant sur cet internaute qui se réclame de phylosophie bio en ne mettant pas les écorces d'agrumes car contenant des pesticides ou conservateurs, et qui recommande ensuite d'en faire des décoctions dans du sirop. A qui le destine -t'il ? L'espèce humaine supporterait-elle mieux les pesticides en sirop ? Des notions sont à revoir pour sauver la planète !......
3