Que faire pour sauver mon basilic ? [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Voilà mon problème, récurent à ne plus savoir que faire ! J'ai fait des semis de basilic, pourpre et genovese. Le tout a très bien poussé et j'ai voulu les rempoter dans un grand pot assez profond, 50 cm de diamètre. J'ai beau changer le terreau, le tout reste très humide en profondeur, des moucherons envahissent les lieux, le genovese devient tout noir et le pourpre tout tacheté et comme rongé par une maladie. Est-ce que le pot est trop profond ? est-ce que le terreau est dorénavant impropre à toute culture ou est-ce que je peux le réutiliser malgré tout pour une autre plantation en cas de changement ? Merci d'avance

18 réponses


Si j'ai oublié le pot..... il faut vérifier que l'eau ne stagne pas au fond du pot et que les trous d'écoulement ne soient pas bouchés, les vraies poteries sont meilleures que le plastique pour la "respiration" des racines, pour les semis éviter les bacs à réserve d'eau.... Un truc... si tu dois t'absenter qq temps places ton pot sur un très grand sous-pot que tu auras rempli de graviers recouverts d'eau, tes semis ne risqueront rien et l'eau créera une ambiance humide suffisante pour qq jours... N'oublie pas non plus de bien éclaicir tes plants, gardes les plus robustes et arraches les autres, cela évite l'étiollement et améliore la circulation de l'air.

A Rome au St siége, tts à fait d'accord d'y passer, pour le reste certains ferait mieux de se distraire autrement... Mais qu'est ce qu'elles ont les femmes à vouloir stériliser, bassiner, pouponner? Touchant, mais on est pas auprés d'un nouveau - né. Le basilic Primo:-ne supporte pas un terre trop acide, mais plutôt équilibrée moit-moit terre de jardin, terre acide le terreau c'est comme le sein maternel au départ seulement & donc au dessus du pot pour le semis uniquement. Secondo: si vous trouvez un basilic qui se dévloppe à une température diurne < à 25° vous m'envoyez une photo! tertio: si véro à raison de javeliser un pot soupçonné d'avoir attrappé le "pourridié", elle à tord de passer le terreau au micro ondes étant donné que les rayons irradient tout le mauvais mais le bon aussi! c'est à dire toute la flore microbienne essentielle à la vie.et pourquoi pas le compost? tant il sentirait moins mauvais??? Mettez le plûtot au pied d'un arbre ou arbuste moins sensible aux cryptogammes! & rachetez en! du bon pas de produit libre ils n'ont de terreau que le temps que vous passiez en caisse! 4) exposition: pas de plein soleil mais mi ombragé ou soleil du matin en été pas d'eau dans la soucoupe mais un substrat toujours humide le matin & sec en fin de journée il ne prendra jamais plus de maladie!. Bonnes salades de tomates composées.

Et qu'est-ce qu'ils ont certains hommes à vouloir avoir raison sur tout !!!! Je me demande bien où quelqu'un peut trouver le terme de "micro-onde" dans mon com..... si j'écris qu'en horticulture on stérélise c'est pour l'avoir fait à grande échelle, et à la vapeur s'il vous plait, il existe des "machines spéciales" pour cela !!!! Quand on fait de la multiplication on préfère un substrat trop propre au risque de mettre la production de toute une année à la benne.... et la vie microbienne UTILE à vite fait de reprendre ses droits sans concurence négative... Quant à l'odeur je conseille pour les odorats masculins délicats des engrais naturels à base de corne brulée et de sang, c'est divin !!!!. Quand on ne sait pas vraiment ce qu'il en est, on ne raille pas sans recevoir son dû, ensuite on se replonge dans ses livres de droit !!!!! Merci, amicalement, vero

Dernières remarques.... je me demande quel est l'hurluberlu qui voudrait semer du basilic dans un pot à l' extérieur et en plein automne ?!!! Il est évident que cela doit se faire en intérieur... de plus quand je parle d'un bon éclairage il s'agit de néons horticoles, bien sur... A propos du terreau au PH trop acide, la vermiculite allège le substrat et l'améliore.... Voilà, j'espère que là c'est tout ..... à bientôt, amicalement

Est-ce que, par hasard, le basilic ne serait pas une plante annuelle... se développant au printemps et en été ????

Le basilic est une plante annuel Sous le climat méridional on le sème en Avril - mai Et on le plante en placeen Mai - Juin Sous le climat de Paris on le sème en pépinièresur couche Repiquer sur coucheou en pots Mais en bonne exposition Et on le récolte de mai - juin jusque l'automne C'est une plante annuelle C'est pour ça qu' elle a fini e son temps Moi je le récolte Et en mets des branches nettoyé Dans de l'huile d'olives.Ou je mets au congélateur des bouquets trés verts Non en fleurs Mais je ne pense pas que vous sauverais vos pieds de Basilic

je ne sais pas quel est le pb de votre basilic ,je n'ai jamais rencontre ce souci là mais je vous donne un tuyau pour avoir du basilic frais tte l'année: il suffit de couper une tige,de la mettre ds l'eau=racines en 1 semaine planter ds un pot à reserve d'eau ds la cuisine devant une fenêtre à faire fin septembre debut octobre impecable !(enlever au fur et à mesure les infloresences )bon pistou au coin du feu !

le basilic disparait l'hiver pour revenir au printemps

Le basilic est une plante très fragile. Elle n'aime ni l'humidité, ni le soleil direct, ni d'avoir du terreau ou de l'eau sur ses feuilles. Lorsque vous rempotez vos basilic ne toucher pas les feuilles avec vos doigts, attrapper le plant au plus près des racines, n'arrosez pas directement sur les feuilles et dès que vous voyez une feuille ternir, ôtez la avant que tout le plant soit infesté. Bonne culture.

Septembre humide, Octobre sec et froid jusqu'au 20 du mois et gelées précoces ensuite, les aléas climatiques en région parisienne ont eus raison de mon basilic avec un bon mois d'avance par rapport à 2009, c'est pas grave,c'est normal, on habite pas tous dans le midi. De bons conseils dans ce forum copains d'avant qu'on peut mettre en pratique. Il est malgré tout dommage qu'un certain internaute qui semble possèder la "science infuse " et qui se déclare ouvert au dialogue ( à sens unique) dans son message d'accueil ait la facheuse tendance dans la plupart de ses réponses à se moquer de ceux qui tentent d'apporter une réponse, qu'elle soit bonne ou naîve ! Un vécu vaut parfois mieux qu'une théorie. On ne peut être moqueur et constructif en même temps tout le monde peut s'exprimer. Bravo pour votre réaction Véronique.

Merci à vous tous pour vos diverses et si différentes réponses, j'en ferai un tri et en mélangeant les idées des uns et des autres, tout devrait rentrer dans l'ordre:) Pour ce qui est du baptême, j'ai déjà fait part de ma pensée, en toute politesse non méritée, à la personne concernée. Il n'est donc pas nécessaire de s'apesantir sur un point aussi inutile...mdrrr. Meilleures salutations à tous. Corinne

je ne vais pas mobiliser la page pour répondre à Vero mais ces remarques d'un punch sans précédent appellent ceci de moins rigolo: ok, je me suis planté sur le micro-ondes, désolé mais la sterilisation produit les mêmes effets: inutiles, voir fanatiques.2) si tu ne crois pas aux micro-organismes jette, si tu en as, ton compost! 3) je n'ai rien de délicat sutout pas le nez, sinon je serais parfumeur & non horticulteur (ça rapporte davantage!).Mon gros nez me sert à distinguer l'odeur des purins de celle du pourridié désolé mais trés utile! 4) mon dû? je n'ai rien réclamé, je fais part de mon expérience réussie dans le domaine. je te laisse ta vermiculite & tes néons je préfére, mon sable de riviére & l'évidence du bio. Tes remarques sont pertinentes mais tu as tendance à t'emballer un peu vite. Alors,d'un micro-onde à l'autre... Je te fais quand même une, voir 2? grosses bises car j'adore les femmes & parmi ces créatures parfois de rêve, celles astucieuses & indépendantes, qui me rappelle la "divina comédia". Amicalement,

Passons..... Corinne, je voulais te préciser que dans nos régions on connait très mal LES basilics, ils y en a dans les 200 variétés, toutes différentes... et les magasins classiques n'en proposent qu'une petite 10aine... Dans toutes ces variétés un bon nombre de Basilics sont vivaces (vivace ne veux pas dire "non gélive", il faut quand même les rentrer quand il fait froid) ... vu ton problème pourquoi ne pas rechercher ces variétés-là... de plus ils se bouturent très facilement, alors... fini les épineux problèmes de semis !!! Tu dois les rechercher chez les vendeurs spécialisés ou demander des boutures à quelqu'un qui en aurait (voir sur les forums d'échanges) !!!! J'ai vu il y a qq temps un site super sur les atomatiques, si je le retrouve je te passe le lien .... Amicalement, vero


Ne serait-il pas plus judicieux qu'un certain monsieur règle ses comptes en privé ? bref, comme quelqu'un d'avisé un peu plus haut l'a dit...passons !! merci encore et je serais évidemment très intéressée par ce lien, merci Véro et à vous tous. Meilleures salutations, bonne journée...pluvieuse malheureusement pour nous. Corinne

Aprés avoir pris conseils, quel opportunisme! merci de votre reconnaissance.Je n'ai donc aucun compte à régler avec personne surtout pas quand je fais part avec humour de mes conseils, qui n'ont pas l'air de plaire à d'autres écoles moins naturelles,un peu démodées.Désolé!.En effet, Je ne crois pas avoir aggressé quiconque en les invitant à changer de métier. Heureusement j'ai pour habitude de ne pas répondre au premier degré, ça a toujours irrité le sens commun, c'est humain. Quant à mes critiques, je m'excuse par avance d'avoir pu vexer:- c'est de l'humour peu semblent l'avoir compris.Cordialement,

je n'en sais rien- il faut l'acheter en pot et le manger avant le froid-

Du calme Mesdames. Un peu d'humour pour le basilic c'est pas mal non plus.

SI tu as déjà utilisé ce terreau et qu'une "maladie" s'est déclarée c'est qu'il est contaminé, en horticulture pour éviter ce type de problème on stérilise les terreaux.... Les plantes sont sensibles aux contagions, im y en a même de très graves, il faut régulièrement nettoyer et désinfecter les outils de jardinage et particulièrement les sécateurs, les greffoirs et autres instruments tranchants, les pots également peuvent être contaminés.... Donc, nettoies, désinfectes et stérélises ce que tu peux, change le reste... Utilise un terreau plus léger, ajoute-y 1/4 de la vermiculite naturelle et surtout n'arroses pas de trop... tu peux même seulement vaporiser de l'eau sur le dessus de tes semis, c'est suffisant, après il faut voir avec l'hygrométrie ambiante... si l'air est très sec il faut bien sur plus d'eau !!! Pour éviter la "fonte des semis" et les pourritures il faut que tes semis soient placés dans un lieu bien exposé (lumière et chaleur) et bien aéré .... Voilà, je crois que je n'ai rien oublié, alors bonne réussite !!!!!