Pourriez vous faire euthanasier votre chien

[Résolu]
Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
pour lui éviter une opération,qui n'est pas susceptible de le guérir??
A voir également:

29 réponses


J'ai hélas du m'y résoudre pour mon adorable petit chien nommé Papillon, il avait 17 ans et on lui avait diagnostiqué un cancer du foie, il ne lui restait que quelques jours de grande souffrance à vivre... Cette idée m'était insupportable... Il est parti en douceur, sans souffrir et même si j'ai beaucoup pleuré, je ne regrette rien... Il reste vivant dans mon coeur, parfois il m'arrive encore de rêver de lui et dans mes rêves il est beau et joyeux... Il aimait la vie, la neige, les glaces, les longues balades et les fleurs, c'est ainsi que je veux me souvenir de lui, un petit chien heureux...


je l'ai fait il y a quelques temps pour mon Falco que j'aimais et que j'aime .ça a été la plus difficile décision que j'ai du prendre ..mais pour sa dignité et pour qu'il ne souffre plus je me suis résolu à le faire .Grave et difficile décision .Courage .

Oui, c'est même nécessaire pour mettre fin à ces souffrances, car cela serait égoiste de notre part de le torturer pour le garder près de nous

C'est une étape de la vie très.. très douloureuse quand il n'y a pas de d'autres solutions.

et oui malheureusement quand il n'y a plus d'espoir et qu'il souffre c'est la plus sage décision, aussi dure soit elle a prendre. bises


j'ai connu ce problème avec ma chatte ; on tout tenté avant ; tant qu'il y a de la vie , il y a de l'espoir , il est toujours temps ...

J'ai dû le faire deux fois, d'abord pour mon caniche qui avait encore été opéré à l'âge de 14 ans, cancer, il a vécu jusqu'à 17 ans passé sans souffrir. Le 2e, un schnauzer, cancer aussi, que j'ai dû présenter au vétérinaire pour la piqure finale à 16 ans.. Moments très durs, surtout en grande ville, où les cliniques vétérinaires, ne font pas dans les sentiments. On se présente en pleurs, le chien tremblant, et ils vont vous faire attendre que les tous autres clients soient passés. Sitôt la 2e injection, on vous présente la note alors que vous êtes en larmes.. Je n'oublierai jamais !! Et un beau jour il faudra que j'accompagne mon labrador, j'espère que je pourrai le maintenir encore quelques mois (bien évidemment sans souffrances).

Non ! Si il y a une opération possible, je la fais ; en m'ayant bien fait expliquer les tenants et les aboutissants, à savoir la souffrance de l'animal en tout premier lieu ! Sourire


Je vais rejoindre Fred, les yeux d'un animal en dit long... sur les sentiments qu'ils vous octroient.. C'est toujours un réel déchirement, on le sait, en adoptant un animal, mais les années passant tellement vite, on se retrouve vite à ce moment crucial où il faut pas mal de temps à l'occulter.