Mes chats ont le coryza je n'arrive pas à m'en débarrasser !!!

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 6 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2015
-
 marilou -
Bonjour à tout le monde.
Fin décembre, j'ai gardé pendant quelques jours le chatons d'une amie alors que moi j'en ai déjà 2. Je lui avait dit de l'emmener chez un véto (je ne trouvais pas ses yeux jolis) mais elle ne l'a pas fait, j'ai quand même gardé le chat. Eh bah je n'aurais pas du ! Maintenant cela fait donc depuis le 1er janvier que j'ai emmené un de mes chats chez le vétérinaire pour cause de conjonctivite, 2 semaines après c'est au tour de mon autre chat de l'avoir, mais ça s'empire en coryza ! Elle a l'air d'aller mieux maintenant, mais rebelote, c'est au tour du premier de ravoir un oeil pas beau ! et j'ai bien peur qu'il ait attrapé le coryza de la 2e ! J'en suis à plus de 200 € de vétérinaire, j'en ai un peu marre, vous avez une petite solution, pour moi ? parce qu'ils ne font que se refiler l'un l'autre ce qu'ils viennent de se soigner et j'en ai marre de voir mes petits minous malades ..!
Merci !

3 réponses

Messages postés
8
Date d'inscription
samedi 7 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2015
5
Bonjour,
J'ai adopté un chat il y a deux ans, après le perte de ma petite qui était tombée du balcon et que j'ai dû faire euthanasier. Elle faisait des hémorragies.
Bref. J'ai voulu le chat le plus malheureux de l'association. Lorsqu'elle est arrivée,(BELLE) j'ai cru qu'elle avait un gros rhume. Sa santé s'est vite détériorée et je l'ai emmenée chez le vétérinaire qui lui a fait des injections de cortisone, environ tous les mois.
Je lui donnais aussi des compléments alimentaires ENISY-F.Et puis j'ai eu l'idée de lui donner plus de complément. Elle ne veut pas des boulettes, mais prend très facilement le produit sous forme de pâte, en bombe. Je mets une pression sur le dos de ma main et elle le lèche. Une pression matin et soir. Lorsque le mauvais temps est arrivé, Belle recommençait à éternuer et tousser (j'ai oublié de dire qu'elle a aussi de l'asthme). J'ai donc augmenté les doses d'ENISYL-F. Je lui donne maintenant trois pressions par jour, réparties dans la journée. Aujourd'hui, elle est magnifique. Son poil est brillant, elle joue et ronronne sans arrêt. Je l'adore. Ce produit est un peu cher (30€) chez les vétérinaires, mais j'ai trouvé un site internet WANIMO, qui fait des promos régulièrement, (20€) le flacon. Bien sur, Belle ne prend plus du tout de cortisone. Elle tousse et éternue de temps en temps comme tout le monde. J'ai bluffé mon vétérinaire, et je suis très contente de moi. Aussi, je veux en faire profiter les personnes qui connaissent cette situation, car cette maladie est un vrai fléau et fait mourir nos amis les chats dans d'atroces souffrances.Essayez vous serez étonnée. Je précise, que Belle était un chat maltraité et n'a aucune vaccination.Donnez-moi des nouvelles.
Messages postés
3435
Date d'inscription
lundi 7 janvier 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 janvier 2021
1 171
Bonjour,
Vos chats ne sont pas vaccinés contre le coryza? Ca aurait évité ces soucis... parce qu'une fois installé, le coryza est rebelle et disparait rarement complètement et revient de façon aléatoire, très gênant pour le chat.


Le "coryza" et la chlamydiose (CChl)
Il ne s'agit pas d'une maladie à proprement parler, (on parle de coryza devant tout chat "enrhumé"), mais d'un groupe de maladies dues à des virus ou à des bactéries, les plus fréquents étant le calicivirus, l'herpes virus (ou virus de la rhinotrachéite féline), et les chlamydies.

Le "coryza" se traduit avant tout par une atteinte des premières voies
respiratoires (reniflements, éternuements, nez qui coule...) et des yeux (conjonctivite, parfois ulcères cornéens..., notamment avec l'Herpes virus). Les chats atteints de chlamydiose présentent souvent une conjonctivite d'un seul oeil, le deuxième oeil étant atteint à son tour quelques jours plus tard (photo de droite : conjonctivite unilatérale chez une chatte atteinte de chlamydiose). La bouche peut aussi être touchée, soit dans la phase aiguë de la maladie (ulcères sur la langue ou sur les gencives), soit de façon différée, avec de très sévères inflammations des gencives ou du fond de la bouche qui peuvent apparaître des années plus tard, et au sein desquelles on retrouve du calicivirus. La gravité du "coryza" est très variable selon les virus présents et la réceptivité du chat : certaines formes sont bénignes et guérissent toutes seules en quelques jours, d'autres persistent de façon chronique, (le chat va bien, mais renifle et a le nez qui coule, parfois pendant toute sa vie ; ou bien il présente régulièrement des rechûtes), les cas extrêmes pouvant évoluer vers la mort de l'animal.

Cette maladie est très fréquente et très contagieuse, elle représente environ 90% des maladies respiratoires du chat. Les chats de tous âges et de toutes races sont atteints, quel que soit leur sexe. Les animaux sont d'autant plus exposés qu'ils sortent de la maison, mais même en restant à l'intérieur ils peuvent contracter ces virus : comme tout germe respiratoire, ces derniers peuvent être véhiculés par l'air, ou par l'intermédiaire des membres de la famille.

La vaccination empêche le chat de présenter des signes de coryza, ou au pire, en limite la gravité - ce qui n'est déjà pas mal, lorsque l'on voit les dégâts causés par certains coryzas. Cependant, elle n'empêche pas toujours un chat, même vacciné, d'être infecté par un herpes ou un calicivirus, de le conserver et de le transmettre. En ce qui concerne la chlamydiose, un traitement antibiotique permet de la traiter efficacement si un chat vient à être infecté.

Notons que la chlamydiose du chat peut exceptionnellement se transmettre à l'homme, sous la forme d'une conjonctivite bénigne.

Bonjour, mes deux petits chats adoptés dans une association pour chats abandonnés ont aussi ce problème, depuis que l'association qui les a recuillis les a soignés. Le véto consulté aujourd'hui m'a dit qu'un  fort coryza pouvait avoir non seulement affaibli leurs défenses immunitaires, mais aussi abîmé  jusqu'au cartilage de leurs narines, créant un plus grand risque de nouvelles infections à peine guéris. Depuis deux mois, je les soigne en plus avec des probiotiques pour chats (fortiflora m'a été conseillé). L'un d'eux lèche même directement les probiotiques dans une gamelle sans attandre que je les mélange à de la pâté, que j'ai choisie avec le plus de protéines possible. Il avait perdu un cinquième de son poids, et a repris depuis.Il m'est arrivé de mélanger les probiotiques à un œuf battu, et de le proposer à celui des deux qui raffole des œufs battus. Les antibiotiques par piqûres agissent sur 3 jours. Si les symptômes persistent, le véto me propose de revenir. J'avais abandonné, à tort, les inhalations en caisse, mais il faut les reprendre, une fois par jour, jusqu'à complète guérison, et dès les premiers sympôtmes. Le véto m'a dit qu'ils seraient sortis d'affaire si ils ne retombaient plus malades pendant 6 à 7 mois, dont un été. Ils sont jeunes (1 à 2 ans), vaccinés, et suivis. Vu la durée des traitements subis en anti inflamatoires et les doses d'antibiotiques reçus, je pense prolonger les probiotiques pendant trois mois, au-delà de leur guérison, en espérant m'assurer ainsi de les aider à restaurer enfin leurs défenses immunitaires pour une longue durée, vu que leur début de vie  a été difficiles. Après, si tout va bien, je tenterais une cure annuelle en automne ou au début de l'hiver, puisque ces virus se propagent grâce à l'humidité de l'air, comme pour les grippes ou rhumes humains. Avec les croquettes de véto, des probiotiques pour renforcer les défenses de leur ventre et de leurs reins, et des soins rapprochés autant que possible, j'espère enfin les sortir de ce mauvais pas, enfin, d'ici trois mois. C'est l'ajoût des probiotiques donnés pendant deux mois qui ont permis au plus malade d'entre les deux de reprendre le poids perdu en un mois seulement, après une période de coryza chronique remontant au premier confinement. Voilà.  Il ne vous reste plus qu'à visiter les sites de vente de produits vétérinaires en ligne, à comparer leur prix à ce que vous pouvez trouver en pharmacie ou chez le véto pour commander au moins deux mois d'avance en profitant de promos!Bon courage!